/a/ – Arbitraire

[Revenir] [Fil entier] [50 derniers messages]
Posting mode: Reply
Courriel
Sujet   (reply to 78162)
Message
Fichier
Vidéo   Help
Mot de passe  (pour supprimer le message ou le fichier)
  • Types de fichiers autorisés: GIF, JPG, PNG
  • La taille des images est limitée à 8192 Ko.
  • Les images supérieures à 250x250 pixels seront réduites.
  • 169 utilisateurs uniques. Voir le catalogue

/a/ - je vais pas me faire des amis en me me disant ça ...
Fichier 162037862016.png - (0.96MB , 1280x800 , ym8nYV.png )
78162 78162
je vais pas me faire des amis en me me disant ça mais de mon point de vue la langue parfaite devrait répondre à ses principes
- phonétique, tu entends la langue et tu connais sa prononciation, tu sais l'écrire
- pas d'accents
- d'un verbe tu peux faire les adjectifs
- pas d'exceptiion, les régles de constructions sont toujours les mêmes
en fait vous l'avez compris toute la contruction de la langue passe par qqs règle et de la logique
vous maitrisez ça plus un peu de vocabulaire vouss avez parler la langue en question
Agrandir toutes les images
>> 78163
https://en.wikipedia.org/wiki/Lojban
>> 78165
Fichier 162038304871.png - (821.31KB , 960x991 , memeo.png )
78165
> phonétique, tu entends la langue et tu connais sa prononciation, tu sais l'écrire
L'espéranto est 100% phonétique : 1 son = 1 lettre. Il s'écrit comme il se prononce et inversement.

> pas d'accents
« ĉ, ĝ, ĥ, ĵ, ŝ, ŭ » sont des lettres à part entière avec un son unique, pas une espèce de dérivation sonore comme « e, é, è, ê ».

> d'un verbe tu peux faire les adjectifs
Toute la langue est construite comme ça. On prend une racine, on lui colle un suffixe ou un préfixe.
> ami (aimer)
> amika (amical)
Mais aussi :
> amike (amicalement)
> amiko (un ami)
> amikino (une amie)
> geamikoj (des amis des deux sexes)

> pas d'exceptiion, les régles de constructions sont toujours les mêmes
Yep. 1 suffixe/préfixe = 1 signification. Quant à l'ordre des mots, l'accusatif « n » permet de savoir de qui/quoi on parle, peu importe l'ordre des mots de la phrase.
Par exemple, la phrase « Le chat mange la souris ».
En tant que latin, je le dirais façon « sujet - verbe - complément » :
> La kato manĝas la muson.
Mais un habitant d'un autre pays, dont les habitudes linguistiques sont différentes, pourrait le dire comme ça :
> La muson la kato manĝas.
Le « n » à la fin de « muso » précise qu'il est la cible de l'action, qu'importe l'ordre des mots.

> en fait vous l'avez compris toute la contruction de la langue passe par qqs règle et de la logique
> vous maitrisez ça plus un peu de vocabulaire vouss avez parler la langue en question
C'est le principe de l'Espéranto. Grammaire régulière, conjugaison régulière, racine + préfixe/affixe font un mot. On peut également inventer des mots au besoin.
Pour illustre la régularité :
Prenons suffixes suivants :
-i sera toujours un verbe à l'infinitif
-o sera toujours un nom
-a sera toujours un adjectif
-e sera toujours un adverbe
-as sera toujours un verbe conjugué au présent
-is sera toujours un verbe conjugué au passé
-os sera toujours un verbe conjugué au futur

Mi lernas la Esperanton. :-)
>> 78167
Effectivement OP, t'as pas l'air du genre à avoir beaucoup d'amis.
>> 78168
Fichier 162038621970.jpg - (321.32KB , 2048x984 , espanto.jpg )
78168
>>78165
Pourquoi ne pas apprendre une vraie langue qui existe plutôt que de faire du faux universalisme pour une langue parlée par 300 personnes au monde ?
>> 78169
Fichier 16203875582.gif - (51.21KB , 600x780 , pu.gif )
78169
Olin toki pona.
>> 78170
>>78168
Par exemple on sauverait laquelle ?
>> 78171
>>78168
C'est quoi « une vraie langue qui existe » ?
(D'ailleurs, certaines ethnies parlent une langue construite. Mais impossible de me les remettre.)

J'apprends justement plusieurs langues naturelles, choisies en fonction du nombre de locuteurs natifs et de leur répartition à travers le monde.
Si j'apprends l'espéranto, c'est entre autre pour son caractère supranational.

Par contre, « l'espéranto n'est parlé par personne » est juste faux.
Les espérantophones sont très actifs sur Telegram et Discord, un peu moins sur Matrix. /r/Esperanto a atteint les 20 000 membres, 3 membres sur 4 proviennent des USA. Grâce au succès d'internet, l'espéranto suscite un regain d'intérêt. Ces dernières années, de nouveaux espaces de discussions sont régulièrement ouverts.
Toutefois :
- les espérantophones sont des publicitaires catastrophiques.
- le recensement des espérantophones est impossible.
- il y a des références ci et là (internet) que les non-connaisseurs ne voient pas. J'en ai encore vues cette semaine dans la documentation d'un logiciel libre.

Bien évidemment, en partant dans un autre pays, tu ne vas pas tomber comme ça sur un espérantiste. Mais c'est le cas de presque toutes les langues.

Il y a bien des critiques fondées que l'on peut adresser à l'espéranto, mais pas celle-là.
>> 78179
>>78168
Tout ce qui confirme la règle 34 est valide.
> https://www.xvideos.com/video60841149/alloga_...
> alloga virino demetas vestojn por vi
> une femme attirante enlève ses vêtements pour toi
(vidéo supprimée depuis mais c'est rigolo)
>> 78180
>>78162
>pas d'accents
Pourquoi?
>> 78185
>>78162
Je suis pas contre l'idée qu'il faut une langue simple, et tu peux trouver des langues (naturelles) qui se rapprochent de tes principes, mais

> pas d'exceptiion, les régles de constructions sont toujours les mêmes
Je pense que ça va en bonne partie contre l'évolution naturelle des langues : elles ont nécessairement une logique qui provient aussi de leur longue histoire, et qui ne semble pas forcément très logique sans la connaître.
Mais on peut avoir des choses nettement moins tordues que le français.
>> 78186
>>78171
Je trouve ça juste un peu ridicule et quand quelqu'un que je connais essaie de se faire mousser avec son espéranto, je me demande pourquoi il a pas appris l'hébreu ou le grec ou l'italien ou l'espagnol ou le russe ou ou ou etc.
C'est un truc de blanc pour faire pseudo-universaliste alors on va apprendre une langue européenne pas du tout universelle qui ne permet pas de parler avec personne (sauf des gens rencontrés exprès pour) et de découvrir aucune culture.
>> 78187
Fichier 162040887550.jpg - (147.25KB , 1280x720 , datsun-240z-with-2jz-engine-by-ccw-wheels.jpg )
78187
>>78186
Ceci putain mais alors ceci à 100%. L'espéranto gigantesque branlette intellectuelle, alors que pendant ce temps tu peux essayer d'apprendre des langues avec énormément de locuteurs comme le mandarin ou l'arabe.
>>78171
>Les espérantophones sont très actifs sur Telegram et Discord, un peu moins sur Matrix. /r/Esperanto a atteint les 20 000 membres, 3 membres sur 4 proviennent des USA.
Tu donnes raison à tes contradicteurs. Tu expliques tranquillement que l'espéranto est une langue de geeks à la con comme le mème de >>78168. Apprendre une langue artificielle pour au final discuter avec des amerloques, c'est le comble du ridicule linguistique.
>> 78188
>>78186
> Je trouve ça juste un peu ridicule et quand quelqu'un que je connais essaie de se faire mousser avec son espéranto, je me demande pourquoi il a pas appris l'hébreu ou le grec ou l'italien ou l'espagnol ou le russe ou ou ou etc.
C'est de l'expérience personnelle ça.

> C'est un truc de blanc
Absolument factuellement faux. La Chine, le Brésil et l'Iran sont des exemples de viviers d'espérantistes.

> une langue européenne
Tout à fait. C'est là l'un des problèmes de l'espéranto. Ses racines linguistiques sont euro-centrées.

> ne permet pas de parler avec personne (sauf des gens rencontrés exprès pour)
Le but n'est juste pas compris. Une langue neutre qui permet des relations internationales d'égale à égale ne doit être la langue natale d'aucun des parties ; ou la langue de tous.
De plus, avec n'importe quelle langue qui n'est pas natale, il faut rencontrer des gens avec qui s'en servir.
J'imagine déjà ce que tu penses des langues naturelles avec peu de locuteurs.

> et de découvrir aucune culture.
Le Pasporta Servo est littéralement l'ancêtre du Couch Surfing.
Et puis, en rencontrant des gens d'ailleurs, on apprend évidemment rien sur cet ailleurs...

Tu aurais pu souligner que l'anglais joue le rôle de l'espéranto puisqu'elle sera bientôt la seconde langue de tous.
Tu aurais pu souligner l'absence de véritable culture. Il y a tant d'oeuvres traduites et si peu d'oeuvres natives.
Tu aurais pu émettre des réserves sur son caractère propédeutique affirmé sans preuve.
Etc, etc.

Là, c'est juste de la mauvaise foi parce que tu n'aimes pas l'espéranto, tout simplement.
>> 78189
>>78187
Pourquoi ne pourrait-on pas apprendre une autre langue avant, pendant, ou après ? Je ne comprends vraiment pas.

Matrix, truc de geeks, oui ; cité pour montrer que même là-dessus, il y a des espérantistes. Discord, franchement faut pas déconner. Et si Telegram est le système de chat n°1, c'est justement parce que c'est facile et sur smartphone.
Quant à Reddit, rappelons que c'est une plateforme majoritairement US. Mais il y a des groupes sur tout vos autres réseaux sociaux préférés.

Pas pour faire de la branlette sur la forme, mais tu quand tu donnes un argument contre l'espéranto, il donne une raison strictement personnelle. Vous mentionnez tout deux le même l'intérêt d'apprendre une autre langue à la place, mais le sous-texte n'est pas même.
>> 78190
Putain, j'ai encore fait des fautes.
>> 78191
Fichier 162041071153.jpg - (168.27KB , 899x600 , Supra-2JZ-Widebody-Datsun-240Z-Tuning-CCW-Classic-.jpg )
78191
>>78188
Pas lui (je suis >>78187) mais:
>C'est de l'expérience personnelle ça.
Ben non c'est vrai, c'est complètement inutile comme langue, et tu le sais:
>Tu aurais pu souligner que l'anglais joue le rôle de l'espéranto puisqu'elle sera bientôt la seconde langue de tous.
L'anglais est déjà la lingua franca actuelle, viennent ensuite des langues transnationales comme l'espagnol, l'arabe et le français.
> C'est un truc de blanc. Absolument factuellement faux.
Ben si, et ça aussi tu l'admets ensuite:
>Tout à fait. C'est là l'un des problèmes de l'espéranto. Ses racines linguistiques sont euro-centrées.
On parle français du Maghreb à la Guinée, mais ça reste une langue de blancs. Et j'avancerai même que le concept de langue fabriquée est un truc de blanc, puisque le tiers-monde a plutôt le souci de sauvegarder ses langues existantes.
>Une langue neutre qui permet des relations internationales d'égale à égale ne doit être la langue natale d'aucun des parties ; ou la langue de tous.
Mais on s'en branle de ça, le but c'est de se comprendre, pas de trouver une zone linguistique neutre, qui serait souvent l'anglais.
>De plus, avec n'importe quelle langue qui n'est pas natale, il faut rencontrer des gens avec qui s'en servir.
Mais c'est nul comme fausse équivalence. Apprends l'hindi et tu peux sillonner la péninsule indienne en te faisant comprendre du Sri Lanka au Cachemire. Apprends l'arabe et tu pourras parler aux marocains comme aux irakiens. Apprends l'espéranto et reste sur ton branlenrond virtuel.
>J'imagine déjà ce que tu penses des langues naturelles avec peu de locuteurs.
Pas lui donc je ne peux pas m'avancer, mais les langues naturelles, même en voie de disparition, portent leur culture et leur vision du monde.
>Le Pasporta Servo est littéralement l'ancêtre du Couch Surfing.
>Tu aurais pu souligner l'absence de véritable culture. Il y a tant d'oeuvres traduites et si peu d'oeuvres natives.
Mets toi d'accord avec toi-même.
>> 78192
Parenthèse: mes mots sont durs mais en vrai je suis bien content qu'on puisse débattre d'un sujet légitime et non dicté par l'immondice jvchienne.
>> 78197
> Parenthèse: mes mots sont durs mais en vrai je suis bien content qu'on puisse débattre d'un sujet légitime
T'inquiète, c'est le style de l'Acrim. Personne ne se vexe pour ça. Enfin je crois.

N'y vois rien contre toi, mais je n'ai pas spécialement envie d'en débattre.
J'ai expliqué à PO pourquoi l'espéranto colle à sa description. Ce à quoi un Ânon aura répondu « c'est de la merde parce que je n’aime pas », fondé sur rien d'autre que son absence de connaissance du sujet.
Et je me suis emporté, non pas à cause du sujet, mais à cause de la récurrence de ce genre de posts qui m'agacent chaque fois un peu plus. Qu'il me soit cette fois-ci adressé a juste contribué à me fatiguer plus vite. Je n'aurais pas dû prendre le temps d'y répondre.

> et non dicté par l'immondice jvchienne.
Ça aussi, ça me fait chier. C'est juste une question de temps avant le « muh langue française » sur fond de grand remplacement.
>> 78200
  >se glisse dans la conversation

Je ne comprends pas la dent qu'a l'op contre l'accent (signe diacritique dans le jargon des linguistes), qui n'est qu'un codage écrit pour un phonème particulier. On pourrait remplacer le è par ai (la différence auditive est subtile), ça nous ferait une belle jambe. Les langues slaves qui utilisent l'alphabet latin mettent des accents sur les s, c et z pour coder les sons ts, tch et tz qui sont très présents dans leur langue. Le cyrillique a des lettres sans signe diacritique pour ça (pour la même raison), qu'on retranscrit en caractères latin avec les mêmes groupes de lettres, mais franchement je vois pas ce que ça peut foutre, c'est typiquement le truc que ne remarque qu'un non-locuteur qui va croire voire des défauts là ou il y a juste une langue. Une langue parfaite ça n'existe pas, ça n'a même aucun sens.

S'il parlait des accents régionaux, c'est encore plus con : tout le monde a un accent, et celui-ci ne disparaîtra pas avec une langue inventée de toute pièces. Je n'ai jamais entendu un mot d'esperanto ou de Lojban mais je parie que je distingue un français d'un espagnol d'un anglais d'un allemand en deux phrases, et un marseillais d'un stéphanois.

La fixation sur la "logique" de la langue c'est la même que pour la "logique" en rhétorique : c'est généralement un moyen sophistiqué de dire que l'autre est un con et qu'on est plus intelligent. Il y a toujours des trucs tordus liés à l'évolution de la langue, qui parfois s'expliquent ou se comprennent par l'histoire de la langue ou en s'imprégnant de la culture... et parfois on va juste rager ou en rire.

>Une langue neutre qui permet des relations internationales d'égale à égale ne doit être la langue natale d'aucun des parties ; ou la langue de tous.
>Mais on s'en branle de ça, le but c'est de se comprendre, pas de trouver une zone linguistique neutre, qui serait souvent l'anglais.
Alors non "on" s'en branle pas. Enfin tu fais ce que tu veux de ton zizi et de ta langue, mais si tu voyages tu comprends vite que mieux maitriser la langue utilisée avec un interlocuteur, généralement c'est un ascendant très efficace (surtout dans les relations diplomatiques et commerciales). L'idée du "terrain neutre" vient de là, et je crois que l'idée de l'esperanto aussi d'ailleurs. Une langue ne sert pas "juste" à se comprendre, c'est pas un but en soi. Derrière la compréhension il y a des objectifs, et on les atteint d'autant plus facilement qu'on est à l'aise dans la conversation... Maitriser la langue est un atout indéniable pour cela. Et le temps que x apprenne à parler un anglais "fluent", y qui est natif peut faire autre chose. L'asymétrie est flagrante. Je crois que les esperantistes estiment à 1500 heures le temps nécessaire pour être pas trop un manche en anglais (C1), contre 200 ou 300 pour l'esperanto (pour des francophones natifs, j'imagine que pour des chinois ou des aborigenes australiens ce sera plus long). 1500 heures c'est en gros une année à temps plein, pour vous donner une idée.

Pour avoir l'habitude de discuter avec des allophones (francophones non natifs), et ma copine aussi, je peux vous garantir que soigner sa prononciation (articuler pour ne pas bouffer de syllabes, accentuer correctement les mots...) et sa grammaire orale (éviter les conjonctions de coordinations compliquées à comprendre, le subjonctif, les mots peu employés etc...) c'est vraiment pas naturel. Lorsqu'on discute avec un natif on peut s'attendre à ce qu'il ne fasse pas ce genre d'effort quelle que soit la langue, et même avec la sincère intention de nous comprendre. Parler une langue qui n'est native pour personne permet de contourner ce problème qui n'a vraiment rien d'anodin.

Dans plein de pays, à part avec les jeunes dans les très grandes villes, l'anglais ne sert pas et n'est pas compris (pour les personnes qui évoquaient l'anglais comme langue "de facto" pour les échanges internationaux). Tout dépend du contexte en fait. Dans l'espace post-soviétique, le russe reste la langue que tous les plus de 40 ans comprennent et parlent comme une langue seconde. Des fois les gens savent lire et écrire l'anglais (appris sur Internet) mais sont incapables de le comprendre à l'oral, encore moins de le parler.

>Apprendre une langue artificielle pour au final discuter avec des amerloques, c'est le comble du ridicule linguistique.
Si tu parlais déjà couramment anglais, peut-être (et encore, faut voir si c'est une auto-évaluation, ça pourrait leur faire saigner les tympans, cf la vidéo en vignette et celle-ci : https://www.youtube.com/watch?v=XVLzDaOYUdk). Si tu ne connais pas l'anglais, cf ce que j'ai indiqué au-dessus (terrain neutre et temps d'apprentissage). Ce que je trouve ridicule c'est de reprocher à des gens qui ont conscience de ces problèmes et qui sont natifs d'une langue en phase d'hégémonie culturelle (mais encore une fois c'est très variable selon la zone géographique, l'âge et la classe sociale), d'apprendre sur leur temps libre (parce que je doute que dans les pays anglophones ce soit courant d'apprendre l'esperanto en contexte scolaire) une langue qui permet de contourner les dits problèmes, qu'eux-même ne rencontreront que très peu (puisque hégémonie justement).

La langue est un puissant outil de domination politique. En Géorgie par exemple, les gens scolarisés à l'époque de l'URSS parlent quasiment aussi bien russe que géorgien parce que c'était la langue d'une administration très présente (mais il y a du vocabulaire plus évident dans une langue que dans l'autre, parce que les deux n'étaient pas parlées dans le même contexte). C'est la même chose pour en Ukraine, où pour l'anecdote quand j'ai discuté apiculture avec un paysan ukrainien il était incapable de me donner le vocabulaire technique apicole en ukrainien, parce qu'il avait appris cette pratique agricole dans une école d'état soviétique... En russe donc. Et pour en revenir à la Géorgie, c'est un état en conflit larvé avec la Russie (contrairement à son voisin l'Arménie qui est une marionnette russe, au point où par exemple la société "nationale" de chemins de fer appartient à la Russie). Les USA ont saisi l'occasion d'aller "aider" la Géorgie : l'ambassade finance à gogo des écoles qui dispensent gratuitement des cours d'anglais, elle finance aussi des tas de projets très médiatisés. Quand j'y ai séjourné (fin 2017) il y avait des sujets sur des actions menées par l'ambassade des USA plusieurs fois par journal télé. Bref la mutation c'est que les plus de 40 ans parlent couramment russe et que les plus jeunes parlent vaguement un anglais pour donner une direction aux touristes ou bosser dans les métiers du tourisme sans avoir l'air complètement à l'ouest face à des clients anglophones qui eux prendront la compréhension de leur langue maternelle comme un dû. Comme pas mal de touristes étrangers en Géorgie viennent de l'espace post-soviétique, cette politique des USA va à terme aussi jouer dans l'économie du pays puisque ces touristes trouveront de moins en moins facilement des interlocuteurs qui comprendront le russe. Et apprendre le géorgien pour le coup même les géorgiens disent que c'est hardcore over 9000 (et pourtant je crois que ça coche pas mal de cases de l'OP et ses critères à la con, comme quoi...).
>> 78201
Fichier 162043476391.jpg - (68.79KB , 411x600 , 129754533569.jpg )
78201
>>78200
Ha oui dernier truc (et après bonne nuit Anon), se concentrer pour suivre ou participer à une conversation dans une langue étrangère c'est fatigant. Quand j'apprenais le russe en immersion je dormais douze heures par jour et le soir je piquais du nez, sans aucune fatigue physique à côté. En français je peux suivre une conférence sur Descartes ou Spinoza tout en jouant à World of warcraft, ou écouter un cours de socio sur un sujet que je découvre en relisant le Seigneur des anneaux. Mais une vidéo en langue anglaise qui parle d'un truc que je connais avec une élocution irréprochable, je peux rien faire d'autre en même temps, et un film d'une heure trente sans sous titres ça me fatigue. J'ai un niveau C1 en anglais. Pour conclure sur les asymétrie conversationnelles entre langue maternelle et langue étrangère et le "on s'en branle" d'un type qui n'a pas du réfléchir longtemps au sujet.
>> 78204
>>78187
>>78191
>Le mec qui perds son temps à récolter des images de bagnoles sur internet pour en suite les poster sur une planche anonyme se plaint que des personnes sur une planche anonyme apprennent un langage qui n'est utilisé par personne.
J'espère que t'es capable de repérer l'ironie de la situation.

>>78192
>mes mots sont durs mais en vrai je suis bien content qu'on puisse débattre d'un sujet légitime
Pourquoi dès lors utiliser des mots durs, ce qui va nécessairement rebuter une partie de la population les lisant, alors que tu pourrais utiliser un discours plus positif et donc faire fructifier la conversation ?

Sage pour méta.
>> 78217
>>78204
>Le mec qui perds son temps à récolter des images de bagnoles sur internet pour en suite les poster sur une planche anonyme se plaint que des personnes sur une planche anonyme apprennent un langage qui n'est utilisé par personne.
J'espère que t'es capable de repérer l'ironie de la situation.
Hé gros pd, tu t'es pas rendu compte que 1- toutes les images viennent du même article et 2- c'est mon moyen de contourner l'absence d'ID pour ne pas perdre la discussion en "qui parle".
Bref nique ta putain de race petite sous-merde, d'autant que tu ne sais pas quelles langues je parle.
>> 78221
>>78217
Moi j’avais déjà remarqué que le mec qui postait des voitures était aussi Tourette-pédé. Tu vois, pas besoin de poster des voitures on sait que c’est toi :)
>> 78223
Fichier 162049103282.jpg - (98.87KB , 680x454 , Supra-2JZ-Widebody-Datsun-240Z-Tuning-CCW-Classic-.jpg )
78223
>>78221
Mais tu remarqueras, sarcasme-de-collégien-kun, que mes messages parlant de langues n'en contenaient pas. Tu remarqueras de plus que mon interlocuteur n'a pas trouvé à redire sur mon ton et paraissait même satisfait de mon argumentation bien qu'en désaccord, comme ici:
>quand tu donnes un argument contre l'espéranto, il donne une raison strictement personnelle
>'inquiète, c'est le style de l'Acrim. Personne ne se vexe pour ça. Enfin je crois.
Bref, tu t'es incrusté dans une discussion finie pour dire de la merde, je t'insulte sans scrupule. Après si tu veux faire ton numéro de pédale habituelle en clamant que ta politesse fait de toi un être supérieur, rien à foutre.
>> 78227
>>78223
>Après si tu veux faire ton numéro de pédale habituelle en clamant que ta politesse fait de toi un être supérieur, rien à foutre.
Coup de théatre : celui que tu insultes régulièrement et copieusement parce qu'il demande un peu de cordialité dans les échanges c'est >>78200, et c'est mon unique message dans ce fil jusqu'à présent.
>> 78230
>>78217
Si tu tiens tant que ça à être reconnu tu peux utiliser le champs "sujet". En dehors de ça j'aimerais bien que tu répondes à ma question (celle dans >>78204 ).
>> 78234
>>78227
>celui que tu insultes régulièrement et copieusement parce qu'il demande un peu de cordialité dans les échanges c'est >>78200
Y'a moi aussi,j'ai juste posté ça >>78180
(coup de théâtre derechef, on va bientôt se croire dans un Vaudeville)
>> 78243
Fichier 162055222480.jpg - (121.27KB , 900x600 , Supra-2JZ-Widebody-Datsun-240Z-Tuning-CCW-Classic-.jpg )
78243
>>78230
>En dehors de ça j'aimerais bien que tu répondes à ma question (celle dans >>78204 ).
je n'ai pas répondu à ta question à cause de l'énorme hypothèse implicite que tu as glissée:
>utiliser un discours plus positif et donc faire fructifier la conversation
Rien à foutre de tes préjugés, surtout quand j'ai déjà cité mon interlocuteur décrire explicitement ne pas s'en formaliser.

>Coup de théatre : celui que tu insultes régulièrement et copieusement parce qu'il demande un peu de cordialité dans les échanges c'est >>78200, et c'est mon unique message dans ce fil jusqu'à présent.
Je ne fais pas dans le profilage, je me fous de qui poste quoi. Si tu interromps le fil pour faire des leçons de politesse ou pire, pour faire un message de merde annonçant "t'es pas poli alors je t'ignore", ouais rien à battre je t'insulte.

>>78234
On est pas beaucoup à être actifs ici surtout ces temps ci, rien de nouveau.
>> 78244
Fichier 162055247277.jpg - (33.50KB , 474x654 , laughingelf.jpg )
78244
>ton numéro de pédale habituelle
>Je ne fais pas dans le profilage
>> 78250
>>78244
Insultânon n'est pas une seule personne, facho-kun non plus, et je me doute qu'il y a peut-être deux personnes qui jouent le rôle de politesse-kun. Ton sarcasme est aussi minable que ceux du facho.
[Revenir] [Fil entier] [50 derniers messages]


 
Raison