/mdt/ - Cogitations actuelles : sept au carré

Cogitations actuelles : sept au carré (241 Réponses)

1 .

Dire "Je n'ai jamais menti sur internet" sur internet est le paradoxe d'Épiménide contemporain.

2 .

>>1
mytho

3 .

ma putain de mtq quand ça parle d'acrimonie, et en bien, sur une communauté a priori sans aucun rapport

4 .

>>3
Où ça?

5 .

>>4
Sur air France :)

6 .

Ta mère sur une blockchain.

7 .

Ce message a été effacé.

8 .

Je suis incroyablement déclenché par l'image de l'OP du fil « Qui est ânon 2 » sur /a/. Je n'arrive pas à croire que des gens sur acrimonie puissent donner du crédit au concept d’appropriation culturelle et j'espère de tout cœur que le seul but de cette mention était de me troller.

9 .

>>8
Le monde ne tourne pas autour de toi, désolé de répondre par la négative. Après je ne suis pas l'auteur de l'image.

10 .

>>9
Le « me » dans « me troller » était à interpréter comme « moi ou les gens qui pensent comme moi ».

11 .

>>10
Non plus. Je l'ai posté parce que j'étais sûr que ça déclencherait certains "gros nounours" louches d'ici. Si les chinoisseurs sont aussi du lot, je prends avec plaisir.

12 .

>>11
Alors même si ces derniers temps je m'y intéresse plus trop j'ai été et continue d'être l'un des plus gros fournisseur de weeberies de la planche, et pourtant j'ai toujours pas été profilé. En fait j'ai échappé à tous les profilages hors personnes me connaissant réellement.

13 .

Air France est aux grosses têtes de RTL ce qu'acrimonie est à ______

14 .

>>12
Le weeb n'est clairement pas assez intriguant pour être stalké, on en trouve dix sous chaque pierre.

15 .

>>13
J'hésite entre « Europe Soir, le débat » et « L'Esprit Public » sur France Culture.

16 .

>>8
Tu exagères, c'est un très bon fil.
t. auteur du malheureux fil original

17 .

>>8
C'est pas parce qu'un concept fait pleurer un petit blanc dans ton genre qu'il est erroné.

18 .

Moralité : si tu veux pas te faire voler, t'as intérêt à poser un copyright.
Pas une nouveauté qu'Hollywood et les Ricains pillent pas mal de concepts ailleurs, faut voir ce qu'ils ont fait de la BD franco-belge.
Mais quand tu vois ce qu'on en a fait, on se dit que c'est peut-être pas plus mal...

19 .

>>16
Il ne faut pas prendre mon message comme une attaque du fil, je le trouve en effet très bon. Je ne faisais qu'exprimer mon horreur à l'idée qu'on puisse prendre au sérieux le principe d'appropriation culturelle.

>>17
Raté, c'est pas avec une attaque frontale comme celle-ci que tu parviendra à me faire tomber dans le panneau.

20 .

acrimonie.com/mdt/res/35474.html#369 Je ne vois pas vraiment où est ton "turbo-féminisme" si ça se résume à faire des généralités en citant un thread reddit peuplé de cinglées. Le seul conseil de bon sens qu'on peut en extraire c'est: " I would look for a guy who had a good, solid respectful relationship with his mother. Not a momma's boy -- those men want mothers, not partners. The worst men are the ones who have contempt for their mothers, though."

21 .

>>19
Mais quelle "attaque frontale"? Quel "panneau"? Tu hurles parce qu'un concept a été exprimé et qu'il ne te plaît pas, sans apporter aucun argument contre le concept, et même sans expliquer en quoi il te dérange. Et essayer de faire passer toutes les réponses pour des trolls ne te rend pas service.

22 .

>>20
Je ne vois pas vraiment où est ton "turbo-féminisme" Mon but n'était pas de le démontrer ici, je l'ai déjà fais déjà amplement ici à plusieurs reprises sur plusieurs années. C'est ça la subtilité sur les sites anonymes, c'est dur de présumer qui est qui sans se planter.
si ça se résume à faire des généralités en citant un thread reddit peuplé de cinglées Non, j'illustre à la fois mon idée et je montre qu'elle est capable d'expliquer des cas extrêmes, alors que pendant ce temps tu n'arrives pas à les analyser autrement qu'avec « c'est des cinglées ». Trouver des exemples plus communs est laissé en exercice aux lect·eu·r·ice·s.

23 .

>>22
Mais justement même dans ce thread, beaucoup ne se comportent pas comme tu le prétends. Les deux méthodes, vérification complète avant de tomber la garde et règles strictes sans baisser la garde, sont représentées dans le fil que tu citais en exemple. Le pire c'est qu'à la fin du message de l'autre fil tu reconnais que les deux cas existent, mais tu le jettes en l'accusant d'engendrer une relation toxique. Quel intérêt de débarquer sur l'Acrim pour moquer une généralisation que tu sais fausse alors?
Aussi bravo de remarquer que je les traite de cinglées, mais quelle personne saine d'esprit participe activement à un branlenrond sur reddit en refusant de sortir de l'esprit de ruche? Quelle personne saine d'esprit poste:
Men cannot be feminists. Ever. Stop coming here and humblebragging about your Nigels, nobody cares. Dans un thread dédié au choix d'un boyfriend, en plus d'une demi-douzaine de posts pour expliquer à tout le monde son vœu de célibat? Personne dans la vraie vie ne pense comme les allumés de reddit, et ça englobe la face de crapaud qui s'était fait doxxer ici.

24 .

>>23
Les deux méthodes, vérification complète avant de tomber la garde et règles strictes sans baisser la garde, sont représentées dans le fil que tu citais en exemple. C'est précisément mon argument...

25 .

>>24
C'est précisément mon argument... Alors la PdM originelle que tu as postée était malhonnête ou volontairement putassière pour créer un débat. Qui en lisant:
ce nombre de féministes de la ligne « dure » qui sont en fait incroyablement mauvaises quand il s'agit de détecter les hommes qui sont des merdes comprend "parmi les radfems ayant une histoire de traumas dus à des hommes, et ayant décidé de mettre au point une méthode pour éviter que ça ne se reproduise, parmi celles dont j'ai pu juger la méthode DLVV ou sur ce subreddit, certaines ont une méthode très imparfaite"?

26 .

>>21
Mais quelle "attaque frontale"? Quel "panneau"? >>17 me traite de "petit blanc qui pleure", le but était de me provoquer, son comportement est celui d'un troll.
Tu hurles parce qu'un concept a été exprimé et qu'il ne te plaît pas, sans apporter aucun argument contre le concept, et même sans expliquer en quoi il te dérange. Oui, c'était ma pensée du moment, pas une dissertation de sociologie.

27 .

>>25
Les gens qui ne sont pas des tarés qui sautent sur la moindre occasion pour se donner l'impression d'avoir l'ascendant moral sur autrui.

28 .

>>27
Mais c'était justement le contenu de la PdM citée.

29 .

>>28
On en arrive à un point où je vois même plus ce que tu veux dire. Si tu veux on passe à la logique formelle pour exprimer l'articulation logique de nos idées, comme ça de nombreuses ambiguïtés seront levées.

30 .

>>29
Passons à la logique alors. Que voulait dire ta PdM alors?

31 .

>>29
>>30
Putain je comprends rien à votre embrouille et à ses enjeux. Merci d'essayer de tirer ça aux clair dans vos derniers messages, ça fait plaisir à lire et le sujet m'intéresse.

32 .

>>30
La première traduite en description définie à part la référence à « je » :
il existe un ensemble X tel que: (proposition P) 1° la taille de X est suffisante pour que j'estime que ses propriétés aient des conséquences pratiques 2° pour tout membre x de X: 1° x est une féministe 2° x se considère de la ligne dure mais je ne la reconnaît pas réellement comme en étant (c'est la connotation des guillemets) 3° x échoue à détecter les hommes qu'elle considérera par la suite comme ayant un caractère moral inférieur aux standards qu'elle admet.
L'argument central de la seconde, sans essayer de faire une description définie car ça deviendrait franchement lourd, j'espère que tu admettras cet écart de rigueur :
P implique la proposition suivante, ie. c'est un cas particulier de : (proposition Q) Comparé à l'ensemble des hommes, les comportements des femmes est plus souvent une instance de la proposition R(x), qui est une disjonction entre : 1° x est similaire aux comportements inculqués aux jeunes filles et x se conforme dans les faits à des idées sexistes 2° x est une réaction contre 1°, x est moins chaleureux que la moyenne du comportement des femmes sur cette dimension, et x ne serait pas aussi peu chaleureux sans l'inculcation de comportements inculqués aux jeunes filles se conformant à des idées sexistes. (proposition S) Ne pas critiquer et tenter de corriger la réalité de Q va à l'encontre des principes des femmes auxquelles s'appliquent la proposition P, car la proposition Q implique, ie est un cas particulier de, et cause la diffusion et le maintient par l’intermédiaire de mécanismes psycho-sociaux, la représentation sociale que le comportement des femmes ne peut être qu'un cas de R. Cette représentation est une représentation parmi d'autres représentations sociales qui forment un système plus ou moins conscient qui contribue à causer la forme que prend la socialisation primaire des femmes. (proposition T) On trouve sur ce subreddit des témoignages qui indiquent l'existence de cas correspondant à Q, et que ces témoignages soient faits sur une communauté se disant féministe est conforme à P. (proposition U) Ces témoignages montrent des instances de la proposition suivante : x est une femme et x a envers les conquêtes masculines potentielles des comportements étant des instances de la proposition 2° de R avant de passer à la 1° sous le simple effet de ce que disent les conquêtes masculines potentielles, de ce fait reproduisant un schéma connu pour mener à des situations d'abus à répétition, alors qu'il serait possible d'éviter cela en s'assurant que les dits comportements se conforment à un ensemble de règles qu'on peut qualifier de « respect mutuel » à tout point de la relation. Les dites règles peuvent être par moment en conflit avec R. (proposition V) Si les femmes auxquelles s'applique P veulent éviter d'instancier U, comme R ne leur offre pas d'autre choix, elles doivent rester dans R 2°, ce qui cause un type de relation diminuant le bien-être des deux parties.
T'as voulu pinailler en n'appliquant pas le principe de charité ( https://en.wikipedia.org/wiki/Principle_of_charity )à ce que j'ai écrit, t'as eu du pinaillage.

33 .

>>32
On va se contenter de la première PdM.
x se considère de la ligne dure mais je ne la reconnaît pas réellement comme en étant 1-Exactement ce que je te reproche: être un homme qui a le culot de se proclamer "turbo-féministe" mais qui refuse cette condition à des femmes.
2-Quel putain d'intérêt de partager ça ici? Quel est le besoin? Oui ce genre de personnes existe, mais quelle importance? Que disent-elles du monde dans lequel nous vivons? Elles font comme elles peuvent avec ce qu'elles ont, c'est tout. Et j'aimerais beaucoup voir leur réaction à ton jugement.

34 .

>>33
Quel putain d'intérêt de partager ça ici C'est un peut le principe du fil PdM, partager des trucs sans raison claire.

Exactement ce que je te reproche: être un homme qui a le culot de se proclamer "turbo-féministe" mais qui refuse cette condition à des femmes. Hé bien, vas-y, explique ton raisonnement. Bien entendu tu auras compris que "turbo-féministe" est une hyperbole avec un aspect auto-dérisoire, indiqué par le décalage humoristique introduit par le préfixe "turbo" qui normalement est utilisé pour les moteurs. Et bien entendu j'espère qu'on est d'accord que ton argument ne peut pas se réduire à « tu es un homme », il faut que ça ait un rapport avec une caractéristique qui m'empêcherait de critiquer légitimement ce que pensent des femmes qui se croient radicales dans leur féminisme, surtout si on suppose que j'ai autrement raison sur toute la ligne.

35 .

>>33
Ah et
Elles font comme elles peuvent avec ce qu'elles ont, c'est tout. Oh le joli misérabilisme https://fr.wikipedia.org/wiki/Mis%C3%A9rabilisme

36 .

>>35
1-Rationalité limitée != misérabilisme
>>34
2-Être un homme qui se permet de dire que des radfems ne sont pas féministes, ça ne manque pas de culot en soi, mais que tu te proclames féministe en plus, c'est dingue. Je t'invite à demander aux premières concernées leur avis concernant ton opinion de ce qui féministe ou non.
3-Oui donc aucune raison bravo.

37 .

>>36
dire que des radfems ne sont pas féministes Je comprends pas, tu vois bien que je suis capable de poser clairement le sens de mes idées, et tu trolles avec la technique du glissement sémantique en essayant de faire passer « x se considère de la ligne dure mais je ne la reconnaît pas réellement comme en étant (c'est la connotation des guillemets) » pour équivalent à « dire que des radfems ne sont pas féministes » ? Et tu réitères en essayant de faire passer « sans raison claire » pour « aucune raison » ? C'est quoi cette stratégie toute pourrie là, franchement ? T'aurais pu me faire beaucoup plus chier en me poussant à préciser encore plus le sens de mes propositions et en exigeant de distinguer clairement les définitions des prémisses et des syllogismes. J'aurais peut-être pu aller jusqu'à sortir un programme en Prolog formalisant totalement mes arguments pour m'amuser, ça aurait été une discussion épique putain.

Je t'invite à demander aux premières concernées leur avis concernant ton opinion de ce qui féministe ou non. Je connais déjà le type de réponse que je pourrais avoir (avec des vrais morceaux d'essentialisme biologique et d'anti-intellectualisme dedans). D'autre part, je vois pas l'intérêt : si j'ai raison, alors elles seront en désaccord puisque je dénonce un truc dont elles n'ont pas conscience et qui colle au motif du « mansplainning » (donc pas besoin de réfléchir et d'évaluer les arguments de fond, c'est pratique), et si j'ai tort alors elles seront aussi en désaccord. Dans tout les cas, ça n'apporte rien.

Rationalité limitée != misérabilisme Trop limiter la rationalité, oui c'est du misérabilisme. Si tu utilisais le principe de charité tu aurais bien compris ce que je voulais dire, mais t'es dans la logique de dénoncer grave, donc aucune chance.

Sur ce pour moi la discussion est terminée, tu es un·e adversaire de piètre qualité.

38 .

>>37
Sur ce pour moi la discussion est terminée, tu es un·e adversaire de piètre qualité. Incroyable débat, et mention spéciale pour le "ce n'est pas ma position qui est indéfendable, c'est toi qui es trop minable pour que je perde mon temps" qui vaudrait presque le "je te fracasse intellectuellement quand tu veux" câbleux.
Au lieu de te cacher derrière une tonne de principe à la lesswrong, prends du recul et perds ce mépris étrange pour les radfems, leurs raisonnements et accessoirement moi qui te fais remarquer qu'un homme qui se moque des radfems, c'est pas super féministe.

39 .

>>38
Un lesswronguien aurait utilisé une parabole de plusieurs milliers de mots pour expliquer une thèse posée de manière beaucoup plus concise il y a quelques décennies par un philosophe et aurait conclut en sortant de nulle part des histoires de trans-humanisme ou de singularité.

40 .

J'ai remarqué un truc avec les débats sur Internet : la querelle gauche/droite ressemble souvent à la querelle philosophes/scientifiques. Les posts de gauche sont souvent construits à partir de la théorie, alors que les posts de droite sont beaucoup plus empiriques.
Exemple caricatural de post de gauche : « Par principe, personne ne doit mourir de faim, donc il faut saisir les moyens de production et distribuer le produit de l'humanité à part égales pour tout le monde ».
Exemple caricatural de post de droite : « Expérimentalement, les pays les plus libéraux sont aussi ceux où le moins de gens meurent de faim, il faut donc déréguler le marché autant que possible ».

Il n'y a qu'à regarder /mdt/ pour s'en rendre compte : le fil « que sais tu que je ne sais pas » ne contient quasiment que des posts de droite.

41 .

>>40
Ceci est un appât.

42 .

>>40
Quel intérêt de salir la verte avec ce genre de troll grossier?

43 .

>>41
Non. Si tu n'es pas d'accord, tu es libre de m'expliquer pourquoi.
(NB : garde à l'esprit qu'il ne s'agit que d'une observation sur la base de quelques posts récents, je ne prétends pas que ce soit une vérité générale.)

44 .

>>43
Pas lui, mais déjà:
Les posts de gauche sont souvent construits à partir de la théorie, alors que les posts de droite sont beaucoup plus empiriques. {{référence nécessaire}} discrédite totalement ta tentative. Surtout quand tu as ensuite le culot de demander des explications alors qu'étrangement ça ne t'a pas choqué pour ton message.

45 .

>>44
J'ai dit que c'était une observation personnelle, en citant le fil « que sais tu que je ne sais pas » comme exemple anecdotique, sans plus de prétention que cela. J'affirme que ce n'était pas un troll, dans le sens où le post reflétait effectivement mon impression honnête (j'insiste sur le mot « impression », ce n'est pas une certitude). Ton allégation de « troll grossier » était donc infondée et erronée, merci de réfléchir un peu plus avant de poster par la suite.

Pour en revenir sur le fond, voici une idée d'expérience : aspirer tout le texte d'Acrimonie, rechercher les liens vers des études scientifiques, et regarder s'ils ont été postés pour appuyer des propos de droite ou de gauche. Ânon ingénieur informaticien tient là une bonne occasion de me prouver facilement que j'ai tort.

46 .

>>45
La plupart des papiers postés récemment concernaient des études sur les questions du genre et j'imagine difficilement droite-kun s'intéresser à de telles choses.

47 .

>>46
Tu parles des papiers de BDK ?

Bon, cela dit, je suis allé voir sur /r/the_donald pour avoir un panel de posts « de droite », et j'ai principalement trouvé des tweets et des photos d'armes à feu (je ne plaisante même pas), donc il semblerait que le domaine d'application de mon hypothèse soit plus restreint que je le pensais.

48 .

>>47
Nouveau coup de théâtre : j'ai parcouru la première page du /pol/ de 8chan (https://8ch.net/pol/index.html) et de son /leftypol/ (https://8ch.net/leftypol/index.html). Je n'ai vu aucun graphique et aucun lien vers des données scientifiques sur /leftypol/, à l'exception d'un thread venant d'un troll de /pol/ qui postait des statistiques sur les Africains. En revanche, sur /pol/, j'ai trouvé des dizaines de liens vers des faits divers, quelques liens vers des études scientifiques ou pubmed, et des dizaines de graphiques. Je ne me hasarderai pas à spéculer sur la pertinence ou la validité des données en question, ni sur la bonne fois des Anons des deux communautés (je ne les fréquente pas d'habitude), mais force est de constater qu'il est beaucoup plus fréquent de poster des chiffres sur /pol/ que sur /leftypol/.

49 .

>>48
Leftpol et ta méthodologie pue du cul.

50 .

>>47
Droite-kun qui joue les deux côtés de la controverse pour que la sauce prenne.

51 .

>>45
Ton allégation de « troll grossier » était donc infondée et erronée Te traiter de troll grossier est la seule manière de ne pas avoir à admettre que tu sois aussi con que tu l'es.

52 .

38 % italien ? Ça fait beaucoup...

53 .

J'espère que je suis tombé par hasard que sur des tarées, mais à chaque fois que je vois un truc sur les questions de genre et de pauvreté qui sur-généralise et possède un fond anti-intellectualiste, c'est soit un redpillé et similaire, ou une femme noire avec un peu d'éducation supérieure.

54 .

Post typique de droite :
Mon modèle précédent n'a pas survécu à l'analyse objective des données empiriques combinées à la pure déduction logique et je propose ce nouveau modèle plus subtil pour mettre en lumière la complexité de la société, ainsi que cette expérience qui permettra de le mettre à l'épreuve. Bien sûr, je reste ouvert à toute nouvelle information qui pourrait enrichir ma vision du monde ou me faire prendre conscience de mes inévitables biais cognitifs afin de mieux les surmonter.
Post typique de gauche :
Tu es trop con mdr arrête de salir la planche gros con!!! tu pue du cul ! Les Ânons de droite puent du cul!!! *mange ses crottes de nez*
(Cette fois, oui, c'est du troll.)

55 .

>>53
Tu peux expliquer en détail? J'ai du mal à voir comment un redpillé peut tenir le même discours qu'une "femme noire", ni comment celles-ci peuvent être toutes d'accord sur un sujet.

56 .

J'aimerais bien

57 .

>>55
peut tenir le même discours Non, je parle de propriétés similaires. Le discours est évidemment différent même d'une personne à l'autre mais j'ai l'impression qu'il y a des propriétés communes (celles que j'ai donné).

58 .

>>57
Bon les "impressions" concernant les arguments des autres, ça va on a compris. Ou bien t'as de vrais arguments ou bien t'as rien à dire.

59 .

>>58
J'ai l'impression que tes arguments sont assez émotionnels, tu es probablement une femme. En tant que féministe, je dois te dire que je prête fortement écoute aux revendications de ce genre.

60 .

>>59
Troll bas de gamme de pd. Et je ne vais pas relever le contresens minable sur le fait d'essayer de faire passer une réponse dédaignant les "impressions" comme émotionnelle.

61 .

>>59
de ce genre
De ce.tte genr.ess.e tu veux dire.

62 .

>>60
>>61
J'étais sarcastique si ça peut vous rassurer.

63 .

mtq grâce à droite-kun je peux maintenant beaucoup mieux repérer les gars de droite qui se font passer pour des féministes de gauche

64 .

Ce message a été effacé.

65 .

>>63
Woah, tu dois être extrêmement bon en arguments ad hominem maintenant!

66 .

>>65
Et toi en non sequitur.

67 .

>>65
ad hominem ad homi.femi.nem tu veux dire.

68 .

>>67
Ça serait femina. Pour ce qui est du grec ancien en revanche, le problème ne se poserait pas puisque si le grec possède ο ανδρός (o andros), l'homme ainsi que τες γυνες (la femme), il dispose également de τον άνθρωπον, l'humain.
Le terme savant et inclusif serait de transposer le ad hominem latin en από ανθρώπον, on pourrait dès lors parler d'argument apanthropique.

69 .

Ce message a été effacé.

70 .

N-B: Ceci est une traduction littérale qui serait bien entendu incompréhensible pour un grec de l'époque. Si on veut inventer une définition plus adaptée à l'esprit de la langue grecque, on dira que l'argument apanthropique cherche à puiser dans la "nature humaine".

71 .

jpp des potes qui me reprochent de ne pas liker leurs postes insta

72 .

>>68
Oh oui ! Maintenant peux-tu trouver un terme savant pour Insultanon ?

73 .

>>72
pour Insultanon Pour Insultanon.e tu veux dire.
Oui, j’aime le comique de répétition.

74 .

Pas d'idée pour décrire ton projet opensource ? Facile, qualifie-le seulement de « moderne » !

75 .

C'est cette période de l'année encore : les beaufs avec pin's sur le béret sont de sortie. Je leur donne une heure maximum pour beugler le lac du conemara

76 .

>>75
Insupportables, hein, cette manière qu'ont les faluchards à se prendre pour les illuminati alors qu'ils sont essentiellement un réseau de seigneurs de Bordurie immûrs.

77 .

Me coucher 30 minutes plus tôt améliore définitivement mon humeur.

78 .

>>75
Quelle idée de sortir dans des bars aussi.
D'ailleurs j'ai fait un rêve une fois dans lequel il y a eu un terrible accident ou attentat, genre Hillsborough disaster mais fortement lié à la musique des lacs du connemara de sardou. Du coup j'ai comme une espèce d'aversion irrationnelle vis à vis de cette musique.

79 .

Je trouve qu'il est plus intéressant de se consacrer à réfléchir à la puissance d'expression offerte par la métaphore ou l'analogie plutôt que de se lamenter sur les limites du langage et sa correspondance avec le monde.
De toute façon il est évident que le nombre de phrases possibles dans un langage donné est infini mais dénombrable alors que le nombre d'objets descriptibles est un infini indénombrable. Il est en résulte qu'une bijection entre ces deux ensembles est impossible et cette tour de Babel s'évanouit.

80 .

>>79
il est évident que le nombre de phrases possibles dans un langage donné est infini mais dénombrable alors que le nombre d'objets descriptibles est un infini indénombrable N'importe quoi, ça n'a rien d'évident, et si tu veux une théorie correspondantiste de la vérité il vaut mieux se pencher sur la force illocutoire des énoncés ; le passage de la force locutoire à l'illocutoire quant à elle a été étudiée avant les philosophes analytiques-pragmatistes par Garfinkel dans ses Études d'ethnométhodologie avec l'accent mis sur l'indexicalité et la « méthode documentaire d'interprétation » (bien que pas dans le cadre de la théorie des actes de langage, mais c'est pas loin dans l'esprit).

81 .

>>76
>>75
Je m'étais fait falucher, à l'époque, dans un espoir de découvrir des gens intéressants en dehors de ma fac de merde. Croyez-le ou non, ça a à peu près marché. Il y a une minorité de gens intelligents parmi les faluchards, il faut juste connaître la poignée de main secrète.

82 .

>>79
Il suffit de parler infiniment vite.

83 .

>>81
Je ne le crois pas. Même les gens intelligents deviendront formatés en fêtards alcooliques et corporatistes.

84 .

>>81
Je ne suis pas faluchard, mais j'en ai connu pas mal, et les seuls intelligents que j'ai connu étaient d'anciens grands timides qui avaient adopté le chapeau pour se forcer à se socialiser ; ils partageaient mon opinion, c'est-à-dire qu'il y a proportionnellement moins de gens intéressants dans la faluche que dans une association bien choisie, et à peine plus que dans la population étudiante en général, mais que le conditionnement calqué sur celui des armées ou des sectes que tu subis à l'intronisation en fait un intense branlenrond forcément très convivial.

Pour ce qui est de la poignée de main secrète, si on parle de la même, elle marche très bien en dehors de la faluche, et en général tu repères ceux qui la connaissent avant même d'avoir à serrer la main. C'est juste une confirmation, et tu as même des faux positifs. Le regard secret, en revanche, est incontrefaisable et repérable seulement par ceux qui savent.

85 .

Pour ce qui est de la poignée de main secrète, si on parle de la même, elle marche très bien en dehors de la faluche, et en général tu repères ceux qui la connaissent avant même d'avoir à serrer la main. C'est juste une confirmation, et tu as même des faux positifs. Le regard secret, en revanche, est incontrefaisable et repérable seulement par ceux qui savent On parle de la poignée maçonnique ou bien j'ai raté un épisode ?

86 .

>>84
et à peine plus que dans la population étudiante en général Non au contraire, pourquoi plus? Même s'ils sont sympas ils sont tous chiants comme la pluie et hyper beaufs.

87 .

csq tu commences à être confortable avec un nouveau langage de programmation

88 .

>>87
csq tu ne connais plus ce sentiment csq ils se ressemblent tous maintenant csq ils ne sont qu'une barrière à l’expression de tes idées

89 .

Bon droite-kun, j'ai bien affûté ma rhétorique, mais il temps d'arrêter, on a un peu exagéré niveau volume des messages.

90 .

>>86
Les étudiants, et je dirais même à plus forte raison les gens en général, sont des beaufs chiants. Ce n'est pas pour rien que les plus drôles, empathiques et intelligents sont souvent aussi de grands mélancoliques. Une personnalité riche, c'est comme une rose au milieu du désert, et je pense que ça a toujours été comme ça dans toutes les sociétés, parce que le panurgisme est un instinct très fort et très confortable.

Les faluchards ont plutôt tendance à être plus ouverts d'esprit que le jeune lambda, et à avoir moins peur des jugements extérieurs. Ils n'en sont pas moins de gros dégueulasses pour la plupart anesthésiés à toute créativité spontanée par l'ethanol, mais ces qualités humaines de réceptivité et de bienveillance les placent dans mon estime un peu au-dessus du drone de base.

91 .

>>90
Toi aussi en ce moment tu es euphorique, pas grâce à la bénédiction d'un faux dieu mais parce que tu es éclairé par ta propre intelligence ?

92 .

>>91
Merci j'allais la sortir. C'est incroyable que sur une bourse d'échange de sabots bretons, un ami des faluchards soit capable de désigner le commun des étudiants comme des "drones de base". Pour un peu je penserais qu'il a fait des études de droit ou de commerce.

93 .

J'ai laissé youtube tourner pendant un heure ou deux et j'ai passé la moitié des vidéos d'une dessinatrice qui raconte sa vie donc youtube croit que j'en veux PLSU et une vingtaine de vidéos en polonais de dessins animés obscurs.

94 .

>>92
Ce qu'il disait sur le personnalités mélancoliques n'est pas faux. En revanche je vous rejoins sur la hiérarchisation douteuse. Ça me rappelle à quel point j'éxècre les BDEs des filières corporatistes, style ingé, commerce, droit, médecine.

95 .

On approche du point UF-crackdown, là.

96 .

Mmmh, quand je compare l'attitude des féministes IRL et des féministes d'Internet, ça m'étonne pas que les gens qui se servent que d'Internet pour se faire une opinion, sans lire les essais classiques, croient qu'il s'agit seulement d'une bande de harpies irrationnelles.

97 .

Doit y avoir moyen de simuler les débilos qui lisent pas les messages des autres avec de la correspondance de mots-clés et de la génération de langage naturel pas trop compliquée.

98 .

>>96
Tu peux même étendre ce principe de bon sens à tous les milieux. Après avoir traîné sur les sites de stormniggers, je trouve les réacs à l'ancienne DLVV presque banals en comparaison.
>>94
Putain les BDEs, une incarnation de tout ce qu'il y a de détestable dans la faune étudiante. J'ai d'ailleurs une bonne histoire à ce sujet.
>>97
Quel langage tu utiliserais pour faire du TALN?

99 .

>>98
Je réclame ta bonne histoire de BDE, si possible en vertexte. J'étais VP culture du mien mais je dois avouer que je n'appréciais pas tous ces gens.

100 .

ma mtq quand le noyau Linux est un tout petit plus vieux que moi

101 .

>>100
mtq il y a des gens plus jeunes que Linux sur l'acrim

102 .

Màtières fécales occulaires.

103 .

Ce message a été effacé.

104 .

Je me suis fait voler mon sac avec documents d'identité et du matériel coûteux. Je suis un idiot naïf qui déteste les villes.

105 .

L'anti-intellectualisme des américains même libéraux est assez incroyable.

106 .

>>104
Bienvenue à Paris.

107 .

mtq la fellation c'est un peu du vore aussi en fait

108 .

Ce message a été effacé.

109 .

>>106
Non c'était dans une petite ville de bord de mer de moins de dix mille habitants. Cette expérience m'a fait voyager dans un autre univers. Depuis quelques mois un campement d'une soixantaine de tentes s'est spontanément formé en bordure du centre-ville. Des sans-abris, des personnes marginales, beaucoup de consommation de produits et de prostitution. Déterminé, je suis allé chercher mon sac jusque là-bas, il était 1h du matin et j'avais l'impression d'entrer dans un coupe-gorge. Dans le noir de la nuit, entre les tentes et les junkies qui préparent leurs seringues pour s'injecter, Mickaël écoute calmement mon histoire et me propose de m'offrir une tente à lui en attendant de m'aider à retrouver la mienne.

110 .

>>109
*Les Trois Accords jouent dans le fond de la scène*

111 .

Ce message a été effacé.

112 .

Nouvelle invention de Satan : le script sur les pages web qui change le titre de la page pour « Revenez sur [site web] ! » quand tu changes d'onglet.

113 .

Je déteste entendre les gens chier. Tous ces bruits dans la cabine d'à côté/de derrière la porte des toilettes au fond du salon me mettent profondément mal à l'aise, le pire étant de croiser l'auteur-e à sa sortie, l'air soulagé, un léger sourire innocent aux lèvres.

L'enfer pour moi est les toilettes d'une aire d'autoroute, où une dizaine de routiers ventripotents expulseraient ensemble dans une sinistre cacophonie le produit de la lente digestion de l'Autogrill d'à midi, dont je serai le chef d'orchestre, rythmant notes et sons à la faveur de mes prouts-prouts.

114 .

cherche un truc sur la dimension affective du processus d'apprentissage à la place tombe sur https://en.wikipedia.org/wiki/Effective_dimension Maudits informaticiens.

115 .

Parfois être chasseur-cueilleur ça doit être plus simple que d'essayer d'ouvrir ces emballages en plastique de l'enfer.

116 .

Leightweight modern blazing fast asynchronous micro-framework for humans.

117 .

>>115
Il serait peut-être temps d'investir dans une paire de ciseaux, Ânon.

118 .

>>117
Trop tard j'ai déjà posé des pièges à lézard.

119 .

see the compiler error output for details.

120 .

>>119
Oups mauvais fil pardon.

121 .

>>113
Je partageais cette gêne d'entendre les autres se soulager, j'avais moi même le souci d'être le plus discret possible. Maintenant celà m'est absolument égal. Au diable la bienséance et la pudeur de l'odeur et du bruit. Le couinement du quadra coincé qui lutte contre son séant pour enfanter douloureusement de son étron me rappelle qu'aux toilettes, débarrassé de ses apparats, il n'est pas heureux.

122 .

>>121
Paradoxalement, aller aux toilettes est un de mes grands plaisirs.

123 .

>>122
Il y a plus que ça dans la vie, tu sais.

124 .

On ne peut certes plus rouler à 90km/h, mais l'état ne nous retirera jamais le droit de chier avec excès de bruit et d'odeur.

125 .

Au moins à 80km/h les énervés de la vie et ceux qui partent trop tard de chez eux me dépassent au lieu de me coller au cul comme avant.

126 .

bougre d'extrait d'hydrocarbure de tonerre de Brest de mille sabords
rocaille de tonnerre de Brest
louve-garou à la graisse de renoncule de mille sabords
bougre de crème d'emplâtre à la graisse de hérisson
pute à moustache

127 .

Lézards martiaux.

128 .

csq pas de petite amie douce mais autoritaire profitant de ma peur de l'abandon et de mon désir d'aider jusqu'à l'effondrement de notre couple dans un chaos affectif absolu

129 .

L'Acrim de 2018 me passe au dessus de la tête, et du coeur pour être tout à fait honnête.

130 .

*la maison brûle, le tonton facho est parti chercher son fusil pendant que les militaires du monde entier préparent leurs sous-marins nucléaires lanceurs d'engin à un affrontement à la gloire de dictateurs véreux à la poursuite de l'immortalité et/ou du retour du Christ sur Terre* "Un peu plus de stoïcisme, messieurs-dames"

131 .

Ce message a été effacé.

132 .

>>129
>>127
J'ai bien aimé.

133 .

>>129
Mais ce post me fait quand-même penser à ça : http://www.acrimonie.com/a/src/153572117243.jpg

134 .

>>127
Ça mériterait d'être un slogan de page d'accueil.

135 .

>>130
Excellent riz.

136 .

mtq ce vieux coucou d'acrimonie est bien plus fiable que le redesign de reddit

137 .

>>136
"La perfection, ce n'est pas quand il n'y a plus rien à ajouter, c'est quand il n'y a plus rien à enlever."
- Audrey Hepburn, circa 2012

138 .

mtq « server shutting down » dans la ligne de statut de mutt au bout de seulement une minute On redémarre les serveurs d'email comme ça, c'est la teuf.

139 .

Parfois je me dis que les gens plus jeunes que moi sont cons, et je me sens un peu coupable de le penser. Mais après je me souviens qu'à leur âge je pensais déjà que les gens de cet âge étaient cons, et là je me sens mieux.

140 .

Rappel quotidien que toutes des putes.

141 .

>>140
Fais gaffe. SJW-premier-degré-de-la-gâchette va te tomber dessus. Attends je le fais pour toi :
« Toutes des putes ? Source ? Non, je connais au moins une femme dont la profession n’est pas prostituée. Tu as perdu, pauvre crotte d’incel »
Voilà comme ça c’est fait.

142 .

>>140
>>141
C'est pas parce qu'on a été libérés de cet abruti qu'il faut vous en donner à cœur joie pour poster de la rocaille de tonnerre de Brest.

143 .

>>142
Il est toujours là hein.

144 .

>>142
Oh j'ai tout de même bien aimé sa petite tirade !

145 .

Visiblement il faut que l'ânon souffre pour créer et participer à de bons fils.

146 .

>>145
Point "poètes maudits".
Ou catholiques masochistes, je sais pas.

147 .

Lire du Werber 25 ans après, quel choc.
Et nom de dieu qu'est-ce que c'est mauvais. En un paragraphe, tu comprends que le type ne sait pas écrire.
Comme quoi on peut affiner ses goûts avec l'âge sans s'appeler Saint-Paulin.

148 .

concentré de moule à gaufres de bachi-bouzouk de tonerre de Brest de louve-garou à la graisse de renoncule de mille sabords de rocaille de tonnerre de Brest

149 .

J'ai le plus grand mal à déterminer si le sarcasme des utilisateurs de l'acrim est motivé par le désaccord, la provocation sérieuse, la provocation pour le seul but de provoquer. Ça me rend difficile la lecture et la compréhension des échanges.

150 .

>>149
fil ah gneu gneu

151 .

Ce message a été effacé.

152 .

>>147
C'est mauvais, mais quand tu es pré-ado, c'est salvateur comparé à ce qu'on te fait lire en cours de français. Peut-être que l'on devrait commencer les sciences dures beaucoup plus tôt et plus vite, et garder l'art et la littérature pour des élèves plus matures.

153 .

>>152
La culture est plus une construction personnelle qu'une matière qui s'enseigne, et commencer avec Werber c'est mettre dans ses fondations de la rocaille de tonnerre de Brest qu'il faut retirer après. J'ai toujours beaucoup lu, et je me souviens mieux et j'ai plus retiré de ce que j'ai lu entre dix et dix-sept ans que des centaines d'heures de cours de français que j'ai eu pendant cette période. Aussi, peu de choses m'insupportent autant que de lire un bouquin dont l'auteur est clairement un pur littéraire qui ne comprend rien aux sujets un tant soit peu techniques mais abuse de jargon piqué dans de la mauvaise vulgarisation pour se crédibiliser.

Mon opinion, c'est qu'il faut promouvoir à fond les sujets artistiques, littéraires et l'activité physique chez les jeunes, mais que ça ne devrait pas passer par le cadre scolaire, qui est bien plus adapté aux maths et aux sciences. L'enseignement de la langue française devrait se concentrer sur l'expression et la compréhension écrite ; que tous les bacheliers soient capables de décrire clairement et synthétiquement un problème dans un courrier à une administration serait un objectif raisonnable.

154 .

>>150
Que veux-tu que j'aille faire là-bas ?

155 .

Faut se détendre, on est juste une bande de mi-noob mi-neet postant des images de réptiles rigolos et des jeux de mots tirés par les cheveux

156 .

J'ai faillit me mettre à écrire un cross-over sophie-kun/alain sarouel.

157 .

>>156
Al1 Ralsofikun, youtubeur hermaphrodite pédophile nazi ?

158 .

>>155
Encore une victime du syndrome Dünning-Kruger qui croit qu'il suffit de taper acrimonie.com pour devenir un mi-noob mi-neet maîtrisant Gimp et le syndrome Dünning-Kruger.

159 .

>>157
Plutôt le combat final raconté dans une page du journal de Sophie en m'inspirant de Mélanie Klein qui voit des histoires d'excréments, de phallus et de vagin partout.

160 .

CSQ tu as le choix entre un emploi rémunéré trois fois ce que tu vaux, incroyablement intéressant et complexe, dans un environnement confortable et au contact de gens brillants mais dans un domaine que tu considères moralement répréhensible et un autre emploi rémunéré moitié de ce que tu vaux, qui ne sera pas intellectuellement stimulant, ne t'aidera pas à développer de talents mais te permettra te de te mettre au service de populations défavorisées. Quelle torture.

161 .

>>160
Utiliser l'emploi stimulant comme marche-pied pour quelque chose de plus en accord avec tes valeurs ? Le désaccord entre valeurs personnelles et travail est une très mauvaise chose sur le long terme, mais l'ennui aussi.

162 .

>>161
Non, non. Il doit choisir le travail qui le mettra au service des populations défavorisées.
Comme ça tout le monde sera content. Surtout celui qui prendra sa place pour le super job.

163 .

>>160
T'es obligé de faire un seul de ces deux jobs pendant toute ta vie ?

164 .

Ce message a été effacé.

165 .

Je remarque dans les discussions autour du sexisme qu'il y a des visions contradictoires et pourtant cohérentes de ce qui constitue un acte sexiste. Par exemple, une blague peut être considérée totalement sexiste car de fait elle renforce les stéréotypes dans l'esprit des auditeurs, peu importe ce qu'ils en pensent car cela se passe à un niveau inconscient, ou considérer qu'elle ne l'est pas tant que ça ou pas du tout car derrière l'intention n'est pas sexiste, et c'est la faute des auditeurs s'ils comprennent pas. Je pense qu'il faut distinguer le sexisme que j'appellerais fonctionnel du sexisme intentionnel. Le premier désigne des actes qui ont pour conséquence de renforcer ou de maintenir le sexisme en tant que système de faits sociaux, indépendamment de l'intention (d'où « fonctionnel » plutôt que seulement « conséquentialiste »). Le deuxième désigne les actes motivés par une pensée ou des habitudes ou des émotions sexistes, indépendamment des conséquences.

On peut alors comprendre qu'une blague peut être fonctionnellement sexiste sans l'être intentionnellement (même si bon en réalité je pense que les habitudes jouent un rôle). Ou alors que de fait — pour référencer une controverse qui date de quelques années sur l'Internet féministe français —, un homme qui croise une femme dans la rue la nuit est fonctionnellement sexiste, mais pas intentionnellement. Ce dernier cas est intéressant car il indique qu'il peut exister des situations où tout acte peut être fonctionnellement sexiste, notamment lorsqu'il dépend principalement de la perception que quelqu'un en a.

Je pense que cette distinction peut être étendue à la cause de tout militantisme concernant des systèmes de faits sociaux à modifier ou à faire disparaître.

166 .

[Le sexisme fonctionnel] désigne des actes qui ont pour conséquence de renforcer ou de maintenir le sexisme en tant que système de faits sociaux un homme qui croise une femme dans la rue la nuit est fonctionnellement sexiste
Va falloir que tu m'explique en quoi un homme qui croise une femme la nuit renforce ou maintient le sexisme en tant que système de faits. Si ce type d’évènement survient il a à mon avis un effet complètement inverse puisqu'il démontrera à la femme qu'elle n'avait rien à craindre et il suffirait de répéter cette expérience un grand nombre de fois pour que toute la peur qu'on a inculqué à la femme en question disparaisse.

167 .

>>166
croise une femme dans la rue la nuit répète cette expérience un grand nombre de fois pour faire disparaître sa peur elle finit par appeler la police

168 .

>>166
Ouais non l'exposition répétée ça marche pas comme ça.

169 .

>>167
>>168
Le cerveau humain est fait pour s'habituer aux choses qui arrivent souvent, que ce soit le plaisir d'une cigarette ou la peur d'une situation que l'on appréhende comme dangereuse et qui se révèle ne pas l'avoir été. Par exemple, on soigne l'agoraphobie en faisant vivre au patient la situation qu'il craint plusieurs fois ( https://en.wikipedia.org/wiki/Agoraphobia#Treatments ).

Et même si vous n'êtes pas d'accord avec l'idée que la peur ne disparaîtra pas à force de contact répété, ça n'explique toujours pas en quoi la rencontre d'un homme et d'une femme dans la rue de nuit « renforce le sexisme en tant que système de faits sociaux ».

170 .

>>169
C'est lié aux populations nocturnes et au cercle vicieux suivant :
il y a 80% d'hommes la nuit -> les femmes ont peur de sortir -> toujours plus d'hommes la nuit

171 .

>>169
Non, encore une fois l'exposition répétée ne marche pas de manière aussi simple. J'ai pas envie d'expliquer moi-même ça dans un message super long qui sera enterré dans deux jours, vas te renseigner sur les thérapies cognitives et comportementales si ça t'intéresse réellement, l'exposition répétée se fait dans le cadre d'une relation avec un thérapeute, avec un protocole précis d'exposition progressive en association avec une action sur les pensées et les croyances, et peut-être même un travail sur des conditionnements très anciens, pas à l'arrache comme ça « lolilol takatexpozé otruk kifépeur XD ». Pour ce qui est de « en quoi la rencontre d'un homme et d'une femme dans la rue de nuit "renforce le sexisme en tant que système de faits sociaux" », pareil, tu peux rechercher des témoignages sur le sujet, tu verras qu'elles savent très bien que c'est surtout une peur, mais qu'elle s'insère dans un système de représentations qui leur est enseigné très jeune et renforcé en permanence au travers de petites phrases perçues comme évidentes, comme « c'est dangereux pour une femme de sortir la nuit ».

172 .

S'exposer aux trucs qui te font peur parce que tu les connais pas du style "les étrangers" je suis à peu près sûr que ça marche.
S'exposer aux trucs qui te font peur parce que tu les connais, ça sert à rien du tout.
J'ai peur du vide, tu peux me laisser en haut de la Trump Tower pendant 10 ans je pense pas que ça atténuera ma sensation de vertige et ma peur.

173 .

Aujourd'hui j'ai vaincu mon vertige en grimpant pour la première fois au sommet de l'escabeau dans le jardin familiale, pour accrocher les nichoirs que ma mère ne peut elle-même aller fixer en hauteur. Elle en a profité pour me demander de cueillir des fruits en hauteur. Il a donc fallu déplacer l'escabeau de nombreuses fois, le stabiliser au sol, et chose impensable pour moi : grimper sur la dernière marche, n'ayant pas toujours de quoi me tenir.
Au début j'étais mal à l'aise et je fléchissais inconsciemment les genoux par peur. Puis après diverses itérations j'ai pris confiance et à la fin de la matinée, je grimpais en haut sans hésitation. À ma connaissance, j'avais toujours eu ce vertige. Maintenant j'ai envie de me percher un peu partout.

174 .

>>173
Une bien belle histoire.

175 .

>>174
C'était ma contribution au débat qui me précède.

176 .

>>175
Et c'est une citation ou un truc que tu viens d'inventer ?

177 .

>>176
C'est une histoire vraie.

178 .

>>172
Je ne suis pas psycho-kun, mais il me semble que dans l'exposition répétée et incrémentielle, en t'arrangeant pour que les temps d'exposition soient le plus sécurisants possible, tu estompes la réaction adrénergique rapide, mais le patient peut toujours se provoquer une crise s'il mouline dans l'appréhension et qu'il peut rationaliser la peur.

179 .

>>175
Il y a des gens pour qui ça marche, pour d'autres non. Le tempérament des gens varie, et peut avoir des origines génétiques comme un allèle qui va entraîner une distribution différente d'un neurorécepteur dans le cerveau.

180 .

>>171
J'en ai discuté avec plusieurs amies et elles étaient toutes convaincues que les femmes étaient plus souvent victimes de violence que les hommes. En général, elles n'en démordaient pas à moins que je leur mette des statistiques devant les yeux.
http://www.homeoffice.gov.uk/publications/sci...

181 .

>>156
Tu peux toujours le faire, ce sera déjà mieux que de laisser le fil sombrer dans l'abîme sans que l'on sache jamais l'issue du combat.

182 .

>>180
Effectivement j'ai surtout parlé à des personnes qui avaient au moins une vague idée de ce fait, mais ce que tu dis ne m'étonne pas non plus, étant donné que ça colle à un stéréotype. Ceci dit, je me demande s'il y a eu des études contrôlant d'autres aspects de la vie des victimes de violences ; peut-être que les hommes de 18 à 24 ans tendent à se mettre dans des situations plus dangereuses, que ce soit pas des activités ou par des manières d'interagir socialement comme moins bien désamorcer les situations de montée de violence verbale vers la violence physique ? De toute façon c'est toujours le problème avec ce type de statistiques, il y a un mélange de plusieurs facteurs et des boucles de rétroaction à l'échelle de la société qui rendent difficiles de distinguer les causes des effets.

183 .

csq des sentiments

184 .

>>180
De ce que je sais, ce ne sont pas uniquement les violences qui font peur, mais toutes les formes de micro-argessions, comme le fait d'être suivie, apostrophée ou sifflée parce qu'on porte une jupe, par exemple. C'est une forme plus sourde et plus diffuse de violence qui retient les femmes de sortir seules la nuit.

185 .

>>182
Oui.
https://www.tandfonline.com/doi/abs/10.1080/0...
https://link.springer.com/article/10.1007%2FBF01066837

186 .

C'est curieux, hier soir j'ai eu un débat avec un ami et ma position était radicalement opposée à la sienne. Aujourd'hui, je me rends compte que j'étais d'accord avec lui dès le départ mais que, par habitude, j'ai adopté le point de vue opposé sans même y réfléchir. Ce qui est effrayant, c'est que sur le coup je n'en étais absolument pas conscient. Je me contentais de trouver des sophismes et des arguments plus ou moins fallacieux par automatisme, comme un robot qui aurait passé trop de temps à troller /mdt/. À aucun moment je ne me suis demandé quelle était ma vraie opinion sur le sujet. J'étais assez alcoolisé, certes.

187 .

>>186
À mon avis ton plan c'était de le hatefuck.

188 .

>>186
J'ai parfois ce tic-là aussi, de toujours remettre en question ce que mon interlocuteur me dit pour tester sa maîtrise de ce qu'il raconte. En plus les gens aiment bien expliquer leurs opinions, c'est une bonne manière de renforcer un lien social. Dans l'idéal, tu alternes avec des « Je vois ce que tu veux dire », des « Exactement, d'ailleurs... » etc...

189 .

>>188
Ceci, j'ajouterais qu'il y a une différence entre être de mauvaise foi et simplement répondre sincèrement mais sans jugement pour que la conversation continue, comme demander des explications si on essaie de te faire passer des connaissances. En revanche je sais pas pourquoi je suis totalement allergique à « Je vois ce que tu veux dire ». Le mieux à mon avis c'est encore les reformulations et les questions précises et pertinentes qui montrent que tu écoutes attentivement.

190 .

Putain de philosophes allemands dont le nom commence par H, je les confonds tout le temps.

191 .

>>190
Heidegger et Hegel ?
Pareil.

192 .

>>191
Je confonds toujours Hegel et Kegel.

193 .

Le pire c'est Hegel et Engels.

194 .

Sasha Rose, efficiente fellatrice.

195 .

Faire plus de sport.

196 .

Ma sophrologue n'a apparemment pas apprécié que je lui annonce par message ma décision d'arrêter les séances.
J'ai essayé de le dire en douceur, mais quand je relis mon message aujourd'hui je me rends compte que j'ai fait mon gros bourrin sans le vouloir.
Tant pis.

197 .

J'ai un ami sur Facebook qui ne commente que pour corriger les fautes d'orthographe. De tout le monde. Même de gens qu'il ne connaît pas. Il est abonné à des fils marrants et/ou intéressants mais il ne commente que pour corriger les fautes. Le reste du monde rigole, s'instruit, se divertit, et il corrige des fautes. Je ne sais plus s'il m'énerve ou s'il me fait juste pitié.

198 .

>>197
J'aurais de la pitié pour quelqu'un qui fait ça aussi, mais est-ce que ses corrections ne seraient justement pas un meilleur moyen de rire et de s'instruire que le contenu qu'on trouve sur Facebook ?

199 .

>>197
Je pense que si j'étais dans ta situation ça me ferait rire.

200 .

Avant :
boaf le changement climatique c'est pas si grave t'en fais pas Maintenant :
boaf t'façon le changement climatique c'est trop tard maintenant on est foutus
Les gens ont toujours des idées nouvelles pour justifier le choix le plus stupide.

201 .

Les gens ont toujours des idées nouvelles pour justifier l'inaction Surtout.

202 .

>>201
Pour justifier leur absence de responsabilité et donc qu'ils n'ont pas à se bouger le cul.

203 .

https://www.youtube.com/watch?v=Y8J1OC9pGhg
(Non ce n'est pas le mauvais fil.)

204 .

>>203
« Tu t'es trompé ! » j'espère qu'il va pas faire le jeu de mot « trumpé » « Je dirais même tu t'es trumpé ! » ...

205 .

Giteub.

206 .

>>205
Gui-teub

207 .

Le normet qui ne connais pas les animés croit que c'est que des trucs porno-pédo-sexistes. L'initié sait que c'est plus que ça. Le connaisseur sait faire la part des choses mais soit choisit la voie d'aller plus à fond dans ces aspects, soit choisit de les ignorer en sachant que c'est pour appâter le chaland. Mais en passant beaucoup de temps dans la deuxième voie, il finit par connaître par cœur les clichés et peut te prévoir l'histoire entière à partir d'un seul épisode, voire carrément l'histoire et les traits des personnages à partir d'une seule image promotionnelle, et au final, comble de l'ironie, les aspects porno-pédo-sexistes redeviennent particulièrement saillants.

208 .

Tu sais que ce putain de temps passe trop vite quand il s’est écoulé plus de temps depuis la sortie d’un film que l’âge de l’acteur qui jouait le héros au moment du film.
Réfléchissez-y, ça fait flipper. SERIEUSEMAND.

209 .

>>208
La Passion de Jeanne d'Arc de Dreyer est sorti il y a 90 ans. Tu te sens vieux déjà ???

210 .

J'ai bu du café pour la première fois de ma vie aujourd'hui. Cette boisson dégueulasse me fait mal au bide en plus de ne me fournir aucune de l'énergie pourtant tant vantée par ses utilisateurs. Je ne comprends pas comment elle a pu devenir un point incontournable du petit déjeuner de tant d'êtres humains.

211 .

>>210
Les personnes différentes sont différentes, c'est dingue je sais.

212 .

>>210
C'est une substance addictive, tout simplement.

213 .

>>210
Si si ça file bien de l'énergie, carbure une semaine au café et une semaine sans et tu vas vite voir la différence.
Certaines personnes attribuent même au café (ou au LSD !) l'arrivée plus fréquente d'innovations.

214 .

>>210
Les gens ont des sensibilités variables à la caféine. Pour ce qui est du goût, c'est une question de goût. Pour ce qui est de ton estomac, en effet c'est mauvais.

215 .

>>214
Pour ce qui est du goût, c'est une question de goût N'importe quoi.

216 .

>>215
J'adore la noix de coco et mon frère déteste ça. Prouve moi faux.

217 .

>>216
Ton frère n'est pas ton frère.

218 .

>>217
IMPOSSIBEULEUH !

219 .

Ce message a été effacé.

220 .

eyelids => eye + lids => rideaux d'œil

221 .

>>220
Les anglo-saxons n'ont pas de noms, ils ont des descriptions.

222 .

>>220
Ce serait plutôt « couvercle d'œil ».

223 .

>>220
Breakfast -> break + fast -> briser le jeune -> dé-jeuner

224 .

paupière => peau + pierre

225 .

>>222
Bizarre, j'avais cru voir « lids » utilisé pour désigner les rideaux et les stores.

226 .

Je commence à comprendre les grincheux qui râlent quand ils prennent connaissance d'un nouveau projet logiciel qui se pose comme alternative supposément meilleure à d'autres logiciels du même type qui existent pourtant déjà en pagaille, car quasiment à chaque fois le truc supposément simple est bourré de cas particuliers et ses créateurs ont plus ou moins sorti ça de leur cul au lieu d'évaluer avec prudence l'état de l'art avant de pondre leur truc que des jeunes sans recul critique vont se mettre à utiliser et qu'il va bien falloir finir par apprendre. Là le nouveau truc que je viens de voir passer c'est encore un putain de langage de configuration « simple » de mes deux, niquez vos mères.

227 .

>>226
Je te comprends frère varan, dans toutes les industries on a ce sentiment, quand un abruti avec un diplôme en management de mes fesses arrive de nulle part avec une nouvelle procédure censée tout révolutionner mais qui va juste rendre la tâche plus dure aux employés et ne servira qu'à justifier son job de parasite.

228 .

Si vous me permettez de m'enthousiasmer pour des trucs de base, je suis l'ânon à qui on a recommandé Fondements mathématiques de l'informatique, et je viens d'apprendre le théorème de Kleene qui dit qu'un langage régulier a toujours un automate fini capable de le reconnaître et réciproquement, et je trouve ça trop cool.

229 .

>>227
Ânon avec un diplôme en management reportant dedans. C'est exactement ça.

230 .

En linguistique formelle, on définit le langage nul (ou trivial) L = ∅ qui ne comprend aucun mot. Je m'en souviendrai la prochaine fois que l'on me demande combien de langues je sais parler.

231 .

J'ai envie de frapper mon n+2

232 .

Je veux enculer mon n-2.

233 .

Astuce de pro : en anglais « illogical » peut porter aussi bien sur la validité des arguments que sur la vérité des prémisses, là où en français « illogique » porte plutôt sur la validité des arguments sans se préoccuper de la vérité des prémisses.

234 .

>>233
Source ?

235 .

>>234
Pour l'anglais :
https://en.oxforddictionaries.com/definition/illogical
https://www.merriam-webster.com/dictionary/illogical
https://www.wordnik.com/words/illogical
https://www.collinsdictionary.com/dictionary/...
Sachant que « soundness » dans le sens le plus strict en logique est https://en.wikipedia.org/wiki/Soundness et plus général https://en.oxforddictionaries.com/definition/soundness

En français :
http://www.cnrtl.fr/definition/illogique
https://fr.wikipedia.org/wiki/Correction_(logique)

Le français semble se centrer sur la cohérence, le lien entre les idées ou la possibilité d'évaluer tout court la vérité d'affirmations, tandis que l'anglais englobe ça plus la vérité des prémisses.

236 .

>>235
Alors comment ils disent quand un raisonnement est illogique ?

237 .

>>236
Ils le font pas et s'engueulent comme des cons.

238 .

L'inactivité de la planche crée les trolls politiques.
Les trolls politiques créent l'activité de la planche.
L'activité de la planche crée les fils rigolos.
Les fils rigolos tuent les trolls politiques et donc l'activité de la planche.

Nouveau cycle dans 3... 2... 1...

239 .

>>238
Je sais pas, depuis qu'il n'y a plus Détritus-kun on s'engueule quand même beaucoup moins.
Mais j'ai comme le sentiment que c'était un type qui traînait depuis longtemps dans le coin...

240 .

>>238
Adelyne ban les "trolls", corrigé ça pour toi.

241 .

>>240
Je pense que tu peux enlever les guillemets. Détritus-kun (je l'appelle comme ça à cause du personnage dans la Zizanie d'Astérix) est probablement un troll de compétition.
Un mec qui commence à changer son IP pour simuler un échange enflammé en faisant argumenter (ou simili-argumenter) des participants en désaccord pour faire monter la sauce, c'est typiquement utiliser des situations conflictuelles latentes pour semer la division dans une board qui a pas forcément envie de parler de ces sujets-là sur ce ton-là.

242 .

>>241
Je me suis déjà exprimé sur cette affaire et j'ai pas spécialement envie d'y revenir.
Styles : Acrimonie Nuit