/a/ – Arbitraire

[Revenir] [Fil entier] [50 derniers messages] [100 premiers messages]
Posting mode: Reply
Courriel
Sujet   (reply to 78800)
Message
Fichier
Vidéo   Help
Mot de passe  (pour supprimer le message ou le fichier)
  • Types de fichiers autorisés: GIF, JPG, PNG
  • La taille des images est limitée à 8192 Ko.
  • Les images supérieures à 250x250 pixels seront réduites.
  • 89 utilisateurs uniques. Voir le catalogue

/a/ - Sonic c'est de la merde
Fichier 16227260273.jpg - (204.96KB , 592x1348 , 97Oe5FM.jpg )
78800 78800
Sonic c'est nul.
Sonic c'est de la merde et ça l'a toujours été. Sonic pue de la gueule et il est l'incarnation du caca.
Sérieux, Sonic c'est nul. Je hais Sonic, ce hérisson puant.
Et si tu aimes Sonic, eh bien va te faire enculer. T'es pas content ? Tu pleures ? Tant mieux, tu le mérites, t'es fan de Sonic.
En fait, Sonic est un caca.
Sonic est tellement un caca qu'en fait il est un cacaca. Il faut ajouter un ca pour exprimer à quel point il est un caca. Et il n'est pas un caca soyeux comme on le voit parfois, non, il est un caca abrasif.
On doit laisser pousser ses ongles pendant quinze jours. Puis arracher Sonic de son lit et, avec les yeux très ouvert, incliner en arrière ses épines bleues. Puis tout à coup, au moment où il s'y attend le moins, enfoncer les ongles longs dans sa poitrine molle, de façon qu'il ne meure pas, car s'il mourait on n'aurait pas plus tard l'aspect de ses misères. Sonic, en fait, est un pet. C'est pour ça qu'il est rapide : un jour, la terre a pété, et ça a fait Sonic.
Parfois, Sonic marche dans la rue, la tête baissée comme un vaincu, un perdant. Et les enfants le reconnaissent et le montrent du doigt "ahaha regardez c'est ce con de Sonic ! Ah la honte ! Eh Sonic ! Tu pues !" Alors Sonic ferme les yeux très fort, les larmes lui montent, il serre les poings mais il se tait. Et les gens sortent de leurs maisons pour voir Sonic et se foutre de sa gueule. Bientôt, quelqu'un lui lance une pierre au visage et les autres l'imitent et les pierres pleuvent sur Sonic. Alors il se met à courir et il s'en va et les gens rient et l'insultent. Voilà, c'est ça la vraie vie de Sonic.
Sonic est à chier. C'est une merde. Son rôle social, c'est d'être la faute de tous les problèmes. La guerre ? C'est la faute à Sonic. Le chômage ? Encore la faute à Sonic. Le racisme ? Sonic. La maladie ? Sonic, Sonic et encore Sonic, rah putain mais quel merdeux mais qu'il crève enfin ! La priorité de l'humanité doit être de l'écorcher, l'égorger, le dépecer et offrir son cadavre ouvert et encore chaud au soleil brûlant du désert et que celui qui aura porté le coup de grâce se charge aussi de pisser sur sa dépouille afin de la souiller, qu'il crève putain, qu'il disparaisse, et moi, la formidable Elsa, je suis celle qui vous apporte ce message d'espoir : oui, Sonic peut mourir, nous pouvons le détruire et le réduire en cendres et vaporiser la moindre trace qu'il ait jamais existé. Un jour telle une sainte je serai glorifiée pour vous avoir apporté cet évangile, les vitraux reproduiront à l'infini ma figure enluminée triomphante sur la masse noire informe et juteuse de sang sale qui sera tout ce qui reste de Sonic sous mes pieds après sa destruction à nos mains ! Et cette nuée démentielle et purpurine d'entités glaireuses et gluantes, créatures scrofuleuses et purulentes aux pustules verdâtres et cloporteuses dans leur déliquescence scolopendrophyle qui, jaillissant comme autant de mollusques puants, pourris, grouillants et cacateux anéantiront Sonic en un éclair mordoré ! Meurs Sonic, meurs, crève espèce de sale petit cul, un gros cul qui pue, et tu aimes lécher ton propre cul !
Te souviens-tu, toi qui me lis, de l'écran d'ouverture du premier Sonic ? Où il apparaissait dans un cercle (une forme de trou du cul, déjà nous aurions dû savoir qu'il était un caca) en remuant son doigt comme s'il allait se le foutre au fion, sur une musique plagiée du Muppet Show ? Tu te souviens de cette image ? Tu l'as en tête ? Tu la vois, là, maintenant dans ta tête ? Et tu entends la musique ? Tu entends dans ta tête la musique de Sonic ? PRROOOUUUUUTTTTT voilà, désormais pour le restant de ta vie, tu associeras l'écran d'accueil et la musique de Sonic avec ce pet. Tu es traumatisé à vie. Plus jamais tu ne seras capable de penser à Sonic sans entendre ce pet, sans revivre cet instant où moi, la formidable Elsa, je t'ai marqué à jamais du sceau de la lutte contre l'immondice monstrueux de Sonic, et désormais il ne te reste plus qu'un seul choix, celui de contribuer à la mort de Sonic, plus que sa mort, sa destruction totale. Tu ne seras plus jamais libre avant que Sonic ait à jamais disparu et qu'enfin l'humanité puisse vivre de l'être le plus abominable et fétide et caca : Sonic.
102 messages cachés. Last 50 shown. Agrandir toutes les images
>> 81181
>>81170
Les anneaux aux tétons font tout le charme de l'image.
>> 81246
>>81170
dat ass tho
>> 81302
Fichier 163110841560.jpg - (8.81KB , 259x194 , index.jpg )
81302
Et Kirby rejoint la lutte.
>> 81307
Fichier 163113231714.jpg - (26.78KB , 622x350 , sonic_piépédé.jpg )
81307
>>81302
Me provoque pas ânon sinon je dump mes 3 GB de règle34 de Sonic. DONT au moins 1 GB purement dédié au vore fetish (la bonne partie restante se focalise essentiellement sur les pieds de Sonic).
Mais l'autre intello là il va encore rouspéter comme quoi on lui salit SA planche à image.
>> 81322
Fichier 163119601426.jpg - (463.45KB , 850x1165 , rules34.jpg )
81322
>>81307
Non ironiquement, est-ce que tu traînes vraiment sur rule34.xxx ou était-ce juste pour la blague ? Si oui, qu'est-ce que tu fais de tout ce que tu y récupères ?
>> 81324
>>81307
Qu'en est-il des mains de Sonic?
>> 81353
>>81181
Je n'avais pas remarqué. Ce riz, bordel...
>> 81370
>>81322
L'interface est moins à chier que sur Deviantart et Furaffinity est trop spécialisé à mon goût.
Je n'y traîne pas à proprement parler mais des fois j'y passe pour me pignoler sur Marge Simpson ou la maman des Incredibles et je finis toujours par tomber sur des trucs vraiment louches mais marrant, du bon gros WTF dans le plus pur style nichons-bites-chiants et il m'arrive de sauvegarder les plus croustillants pour un petit lulz ultérieur.
Rassure-toi je ne vais pas pourrir l'Acrim' avec ces horreurs.
>> 81371
>>81370
Je confirme (et les furries me dégoûtent), le rule 34 est un porn rigolo qui n'a impliqué aucune vraie personne et qui dépayse. Quitte à faire du sexe tout seul, autant qu'il soit complètement irréaliste et rafraîchissant. Je me sens mieux détendu après une pougnette sur des cartoons délirants et sexy que sur les images de quelqu'un qui prend vraiment dans le cul sans qu'on sache vraiment les conséquences pour elle.
>> 81372
>>81371
Homme de goût.
J'aime bien aussi la littérature érotique dans le même esprit, c'est assez déluré parfois.
>> 81375
Mtq je réaliste que du rule34 ou de la littérature mettant en scène des mineur-e-s expose à davantage de sanctions pénales et sociales que de regarder des femmes se faire violer devant une caméra contre de l'argent de poche.

(et dedans avant sophie-kun)
>> 81376
>>81375
Laisse-moi te raconter un truc. L'autre jour j'ai voulu aller sur le site de Shadman (un dessinateur spécialisé dans la règle34 incluant parfois des petites filles de nos dessins animés favoris) et je me suis fait recevoir par la page du gouvernement qui m'avertissait que je cherchais à consulter un site diffusant de la pédopornographie. Je voulais juste tester mon DNS hein soit sympa DGSI kun stp.
En revanche tu peux toujours acheter librement en librairie Les 11000 Verges ou le Manuel de civilité pour les petites filles à l'usage des maisons d'éducation. Tu peux toujours si tu en as les moyens accrocher des peintures de Balthus dans ton salon ou du moins les voir dans le Nouvel Ob's avec en plus les commentaires du dernier trou du cul qui a fait une école d'art qui t'explique que c'est joli et pourquoi ça l'est.
>> 81378
>>81376
Ah mais pareil! J'avais cliqué sur un lien en parcourant une planche de 4chan, le lien en question avait été raccourci mais ça renvoyait au site de Shadman, et je suis tombé sur cette même page. J'ai tout lu puis je suis parti.

Les jours suivants, j'ai aussi repensé aux peintures de Balthus que j'ai pu voir dans des expos. Dernièrement à certains croquis de Van Gogh sur Wikiart. Aussi aux tonnes de putti dans la peinture de la Renaissance (ce sont juste des gosses à poil avec des ailes hein).
Il y a quelques jours, je me suis aussi souvenu d'une photo particulièrement dérangeante, bien que ça ne semblait pas être l'intention de l'artiste, à la FIAC de 2017 de la série "The Woman in The Child" de Gary Gross. Ou encore aux séries de photos de David Hamilton ou Irina Ionesco. Enfin, même les dessins de Hans Bellmer, bordel. (oui, je suis ce trou du cul qui a fait des écoles d'art)

Je précise que je ne milite ni pour une société puritaine, ni pour l'extrême inverse, cependant il semble y avoir des lois qui sanctionnent les représentations sexualisées de personnes mineures mais ça dépend du lieu d'accrochage de la dite représentation. Donc deux poids deux mesures et l'hypocrisie ça me saoule un peu.
>> 81383
>>81371
>>81375
Complètement d'accord, surtout qu'ânon avait posté il y a un moment un article sur les coulisses du porno français et c'était l'horreur.
>>81378
>>81376
Ouais un vrai effet "nou-eux" j'ai l'impression. Bloquer des sites entiers parce qu'ils ont une catégorie loli okay, mais ne jamais toucher à la pédophilie parfois réelle de la bourgeoisie, parce que là c'est de l'art c'est subversif etc.
>> 81388
>>81383
https://infos.fondationscelles.org/archives/9...
https://www.mediapart.fr/journal/france/23112... (c'est celui-ci je crois qui avait été envoyé)
https://christinedelphy.wordpress.com/2020/10...
https://www.nytimes.com/2020/12/04/opinion/su...
https://www.lemonde.fr/pixels/article/2020/12...

https://lundi.am/Quelle-critique-de-la-pornographie (tout frais de la semaine dernière)

Après moi je parlais même pas de l'impunité bourgeoise en la matière, mais de la différence de traitement pénal et social entre du manga loli et des scènes porno dans lesquelles il est évident que l'actrice n'accepte de souffrir que parce qu'elle a besoin de fric, même sans tomber dans les trucs sordides XXL de jacquie & michel où il y a clairement de l'exploitation sexuelle derrière (cf l'enquête de mediapart), ou ceux de pornhub qui supposent que qui ne dit mot consent à se faire exposer en ligne.
>> 81389
>>81383
>parce que là c'est de l'art c'est subversif etc.
Genre les bouquins de Bastien Vivès. Il dessine bien mais il est surcoté de ouf et l'omniprésence de mineures nues dans ses livres m'inspire le plus profond malaise. Mais on dirait qu'aucune critique n'y prête attention.
>>81388
Merci pour la lecture !
>> 81396
Une autre critique de la pornographie et comment en venir à bout
https://m.youtube.com/watch?v=kmzjiR2GyDk
>> 81397
Le problème c'est pas le porno, c'est le patriarcat.
>> 81398
Fichier 163136883445.gif - (1.39MB , 200x150 , rocknroll.gif )
81398
>>81396
>Isaac Mary Relyea
>image relatée
Enfin bon, comme je suis curieux je regarderai quand même.
>> 81399
>>81398
2 minutes et je me fais déjà chier
"La chasteté c'est bien, sinon c'est le mal, et je vous jure c'est vrai, le Diable le sait que c'est dur d'être chaste, donc c'est que c'est bien d'être chaste. C'est vraiment un truc de païen".
Putain, zéro nuance, ça donne pas envie de persévérer. Désolé Ânon, je sais pas si tu postais ça sérieusement, mais je suis pas assez paumé dans ma vie pour adhérer à ce genre de discours.
>> 81402
>>81399
>je sais pas si tu postais ça sérieusement
Peut-être est-on là face à un troll de niveau quatre, mais moi je me demande si tu postes ça sérieusement.
>> 81403
>>81388
Putain que c'est glauque ! Voire glauque foncé.

On est en Sextember® pour ceux que ça intéresse, le mois sans porno.
Comme tous les autres mois donc (non je ne suis pas taliban).
>> 81404
>>81375
En France il n'y a pas de sanction pénale pour les histoires contenant de la pédopornographie, si ?

> (et dedans avant sophie-kun)
Je comprends pas ce que ça veut dire.
Tu peux m'expliquer, stp ?
>> 81405
>>81404
>En France il n'y a pas de sanction pénale pour les histoires contenant de la pédopornographie, si ?
Je crois que c'est flou, et comme je le disais même si tu n'es pas poursuivi-e, c'est un truc qui va un peu plus te coller à la peau si ça se sait que d'avoir "simplement" consulté du porno, même trash.
>Je comprends pas ce que ça veut dire.
Sophie-kun est une personne qui nous "régale" occasionnellement de nouvelles pédopornographiques de très mauvaise qualité, qui suintent ses fantasmes malsains.
>> 81406
>>81405
Sûr que niveau suicide social, la barre est haut.

Ok pour Sophie-kun, mais qui est dans quoi avant lui ?
>> 81407
>>81406Je pense qu'ânon a fait un équivalent au inb4 de nos cousins anglo.

>>81403
>non je ne suis pas taliban
Peut-être mais tu ne veux toujours pas partager ton interprétation de la sourate 86 ? =)

L'Acrimonie: où un fil de qualité est déraillé en moins de 10 postes par des bagarres d'ego mais où les fils cacapostes finissent toujours par accoucher de discussions nuancées, retenues et intéressantes.
>> 81411
>>81407
Par "qualité" entendez aux prétentions intellectuelles.
>> 81412
>>81406
J'aimerai être dans Sophie-kun...
>> 81413
>>81407
>Je pense qu'ânon a fait un équivalent au inb4 de nos cousins anglo.
Ah. Attends. Du coup, puisque j'ai cité sa phrase, j'ai validé ce qu'il a prévu ?

>>81412
Si ça peut te rassurer, sur le plan sexuel, tu auras plus de chance d'être avant lui en lui.
>> 81419
>>81399
C'est pour un public de catholique et c'est long mais avec une longue expérience de confessions il avance ces arguments :
- tous les hommes sont en proie aux pulsions sexuelles, le naturel c'est la polygamie, l'adultère etc. La chasteté ne peut pas être atteinte sans recours au surnaturel.
-un grand nombre d'hommes catholiques qui cherchent la chasteté (comme ordonnée par dieu) sont en proie à l'addiction à la pornographie
-il avance que le seul recours est l'humilité de faire appel à Jésus, Marie ou des saints spécifiques pour la chasteté. En bref, c'est un combat perpétuel contre sa propre nature (un genre de jihad).
Une des méthodes qu'il recommande est davoir toujours à l'esprit son dieu. Peut-on mal se conduire (en l'occurrence convoiter la femme d'autrui, regarder du matériel pornographique...) quand on a à l'esprit une divinité réprobatrice ?
Un autre principe est simplement d'éviter les situations 'une femme avec laquelle vous avez péché plusieurs fois'. L'idée étant qu'il faut avoir l'honnêteté et humilité de reconnaitre que seul, on finira par succomber à ses pulsions.

Une autre recommandation c'est de méditer tous les jours sur la mort, le paradis et l'enfer. L'homme qui aurait conscience de sa fin prochaine et qui examine les conséquences possibles du péché selon sa foi serait moins susceptible de pécher.
Il conclut aussi que chaque tentation domptée par la foi et le recours à dieu fortifie la volonté et l'âme du croyant.

Est-ce qu'il a raison ? Les hommes sont-ils accablés de pulsions sexuelles ?
Un certain discours progressiste me semble contredire cette assertion. Du style 'les hommes sont des monstres s'ils réagissent d'une façon ou d'une autre aux situations les plus sexualisées possibles, je devrais pouvoir m'habiller comme je veux sans réaction sexuelle'.
Par ailleurs, il y a une fois de temps en temps une histoire de mâle féministe qui abuse les femmes auxquels il a accès. Du style UNEF ou DSK.
Je sais pas si ce genre de problématiques est encore très populaire 'à gauche'. Ces jours-ci, si une petite fille se plaint qu'il y ait une figure masculine qui la harcèle dans les toilettes, on n'est plus sûr de quel côté se trouveront les féministes.
>> 81421
>>81419
Pas ma came mais merci pour ce court bas.
C'est partir du postulat que tous les hommes n'ayant pas une certaine foi en un certain dogme seraient plus facilement tentés par le pêché?
Qu'en est-il de la morale (bien que celle-ci soit l'héritage de siècles de religion)?
Mystique je le suis mais ne croit pas en un Dieu qui punit ou absout, pourtant j'ai des principes moraux et une certaine idée de la vertu.
>> 81422
>>81421

Non, tous les hommes pèchent (Rois 8:46; Ecc 7:20, Romains 3:9 et 3:23).
Le 'bon chrétien' est celui qui le comprend et est assez humble pour s'autoexaminer et faire appel à dieu, prier face à la tentation.
Ce qui est moral dans ce cas c'est de tout faire pour éviter de pécher.

On peut imaginer des situations moralement discutables si un chrétien fondamentaliste s'attache à éviter le péché dans une situation où une loi humaine ou la vie d'un enfant est en jeu.
En principe, tout ce qui compte c'est l'avenir de son âme après la mort.
Cela dit, il y a un paquet de péchés à éviter, un certain nombre de situations doivent être couverts. Des théologiens se sont certainement penchés sur ces problèmes aussi.

Ca serait sûrement intéressant de comparer avec d'autres religions, genre orientales, qui auraient peut-être une approche un peu différente de la sexualité.

Un exemple qui pose problème moralement : une femme (chrétienne) n'est censée être mariée qu'à un seul homme, peu importe les circonstances. Si l'époux en question est terriblement violent, dangereux, etc, ne devrait-elle pas pouvoir le quitter ?
Je ne sais pas exactement comment des chrétiens fondamentalistes voient la chose. Il me semble que dans une société dans laquelle 99% des mariages seraient à vie, les familles seraient bien plus regardantes sur la qualité des hommes que fréquentent leurs filles (ce qui est apparemment une emprise terrible du patriarcat selon les féministes). Et, si au pire l'homme est effectivement de très mauvaise qualité, la famille ou la société le punirait, potentiellement pour le 'corriger'. En pratique, difficile à dire si une correction est possible.
Un genre de contrôle social similaire est décris par ce blog au sujet des salarymen japonais :
https://www.kalzumeus.com/2014/11/07/doing-bu...

Dans une société 'libérale' telle que la nôtre, les familles n'ont pas vraiment de nécessité de trouver un bon partenaire pour leurs enfants. Un mariage ou une famille est un genre de brouillon qu'on entame, ou pas, réessaye, jette à la poubelle, recommence, etc.
La solution a tous les problèmes est la fuite, l'abandon.
Une mère qui quitte un homme violent va-t-elle retrouver un milieu plus stable pour ses enfants ? Combien d'entre elles finissent comme 'travailleuse du sexe', une profession qui n'est pas du tout pour les désespérés ?
Combien de mariages 'pas si mal que ça' ont été abandonnés sur un coup de tête pour chaque divorce de fou violent ?
Et si on pouvait aussi soigner les fous violents ?
>> 81423
Non, tous les hommes font des erreurs.
Le 'bon humain' est celui qui le comprend et est assez humble pour s'autoexaminer et faire appel à sa raison, réfléchir face à la tentation [de les reproduire].

La théologie est sûrement un sujet passionnant, bien que m'étant intéressé un peu aux grandes religions et à certaines plus obscures je n'arrive pas à appréhender la vie au travers du prisme du dogme religieux. Je ne pense pas qu'il soit encore pertinent de soumettre les questions de moralités aux "lois de dieu" bien que celles-ci aient eu un impact sur les lois des hommes. L'on constate d'ailleurs des divergences morales en fonction des héritages religieux de différents peuples bien que certaines grandes règles soient immuables, telles sur le meurtre.

Pour moi le principe même de morale dans le religieux est un héritage du bon sens allié a l'incompréhension d'hommes "primitifs" face au mystères de l'existence.

L'homme à pensé, il a créé le verbe (ou dieu l'a instillé en lui?), il a quitté le statut de bête.
L'homme à vu la foudre tombé, il a vu le feu, il l'a apprivoisé.
"D'où vient cette lumière qui nous apporte tant mais peut également nous détruire?" pensa-t-il.
Là est né la réflexion de l'homme tout juste pensant sur une force qui le surpasse et dont il ne saisit et ne saisira jamais rien.
Puis au cours de l'évolution il vit que certaines de ses actions avaient un impact positif ou négatif, la morale était née mais comme ce concept était encore quelque peu abstrait pour nos hommes, il lui appliqua l'idée de cette fameuse force omnisciente.

Plus tard ils en écriront des livres (qui sont pas mal en vrai), certains même prétendant se les être fait dicter de dieu lui-même (à mon sens une hérésie). Dans lequel ils essaieront de justifier les lois des hommes au nom des (prétendues?) lois de dieu. Le tout dans un joyeux mélange d'ésotérisme, de spiritualité, de philosophie, de science et de judiciaire.
Sauf que voilà, ces sciences ont évoluées et ces livres ne valent à mon sens plus grand chose si ce n'est pour le côté historique et philosophique. Tout juste de bonnes fables ou des épopées mystiques.

Personnellement je réconcilie dieu à la science et me passe de tout le dogmatisme inhérent aux religions.
>Comment?
Bah tu vois il y a eu le Big Bang et après l'univers...
>Pourquoi?
Là se cache dieu (du moins l'idée de dieu) et je ne cherche pas à en savoir plus. Cette idée me suffit.
>> 81424
>>81423

>Non, tous les hommes font des erreurs.
>Le 'bon humain' est celui qui le comprend et est assez humble pour s'autoexaminer et faire appel à sa raison, réfléchir face à la tentation [de les reproduire].

Les humains ne sont pas en général rationnels. Ils sont capabables de l'être, parfois, mais en général, non.
Erreur selon qui ? Chacun peut décider de ce qu'est une erreur.

Les théologiens ou philosophes sont partis des lois de dieu, des écritures, pour en venir à la moralité de la civilisation européenne, notamment le concept du Big Bang (il paraît).

S'écarter de ces lois, ça nous donne les postmodernes, les progressistes actuels.
Un petit exemple:
https://www.youtube.com/watch?v=n-NseFg2kno

On peut trouver une 'raison' pour tout justifier.
Là ou certains chrétiens cherchent encore à imposer des standards comportementaux 'l'addiction à la pornographie est une mauvaise chose, voilà comment vous en libérer', il me semble que la tendance moderne est plutôt 'aucun problème avec ça, continuez'.
Encore une fois l'abandon, la fuite. Tout ce qui demande un effort, une confrontation (dans ce cas de soi-même) est évité.

Pas étonnant qu'une telle 'splendeur de rationalité' nous pondent des paradoxes comme 'le peuple est assez intelligent pour élire des dirigeants / il faut protéger le peuple des fake news (seuls les media que nous contrôlons ont le droit d'influencer l'électorat)'.

Même en l'absence de dieu, les croyants chrétiens qui suivent des préceptes d'humilité et de prière (exercice mental) pour résister à la tentation deviendront probablement de meilleurs humains que (la plupart) des autres. Peut-être que la vraie divinité était dans la vie bien menée depuis le début...
>> 81425
>>81424
>Les humains ne sont pas en général rationnels.
J'aurais pensé l'inverse, faisant preuve d'irrationalité par moments. Pour le meilleur comme pour le pire.

>Les théologiens ou philosophes sont partis des lois de dieu, des écritures
Sont partis des lois de dieux telles qu'écrites par des hommes (au nom d'un dieu, d'une idée d'un dieu) avant eux.

>Là ou certains chrétiens cherchent encore à imposer des standards comportementaux 'l'addiction à la pornographie est une mauvaise chose, voilà comment vous en libérer', il me semble que la tendance moderne est plutôt 'aucun problème avec ça, continuez'.
Et il n'y a rien entre ces deux écoles de pensées selon toi. Genre le mec qui se rend compte que la pornographie peut devenir mauvaise pour lui s'il elle devient addiction, se rendant compte qu'il perd son temps des après-midi entières à se fap sur des trucs répugnants. De l'expérimentation naît la volonté de choisir une voie. Mais le libre arbitre n'est rien sans volonté de puissance. Après je suis assez d'accord avec toi sur la tendance moderne en occident de tout accepter, du moins le prétendre au prétexte que la liberté individuelle prévaut sur le bien commun, le sens commun.

>Même en l'absence de dieu, les croyants chrétiens qui suivent des préceptes d'humilité et de prière (exercice mental) pour résister à la tentation deviendront probablement de meilleurs humains que (la plupart) des autres. Peut-être que la vraie divinité était dans la vie bien menée depuis le début...
Impliquant que le christianisme soit la seule voie mais je suis d'accord avec le concept du travail de l'esprit. Dieu n'a à mon sens rien à voir dans l'équation, ça ne regarde que l'homme avec lui-même. Dieu seraient les parenthèses de cette équation à la rigueur ou mieux, le papier sur laquelle elle est posée.
>> 81426
A quel moment ce fil est-il passé de "je fais un mur de texte pour cracher sur Sonic qui pue du cul caca prout des fesses" à "je fais un mur de texte car je suis en 1ère L et je connais vachement bien la religion et la morale de l'humain dont je parle aussi bien qu'une fourmi de Bernard Werber" ?
>> 81427
Fichier 163144112097.jpg - (84.39KB , 1280x720 , 1626153222216.jpg )
81427
>>81426
Oh putain mais ferme donc ta putain de gueule. Je n'ai pas lu les pavés au-dessus mais laisse les avoir leur discussion sous-merde. Je préfère mille fois leur "discussion niveau 1ere L" comme tu dis, que tes bouffonneries niveau /b/ sur Sonic.
Insupportable de lire ce genre de petites piques de baltringue façon "haha vos discussions sont nulles vue de mon intellect stratosphérique, mais je vais pas participer non non".
>> 81428
>>81427
Ma ta gueule profilanon, je ne suis pas l'OP.
Et tu apprécies leurs pavés ? Je vois pas la différence entre leurs diatribes et Bernard Werber, désolé.
>> 81429
Bernard Werber c'est nul.
Bernard Werber c'est de la merde et ça l'a toujours été. Bernard Werber pue de la gueule et il est l'incarnation du caca.
Sérieux, Bernard Werber c'est nul. Je hais Bernard Werber, cet écrivain puant.
Et si tu aimes Bernard Werber, eh bien va te faire enculer. T'es pas content ? Tu pleures ? Tant mieux, tu le mérites, t'es fan de Bernard Werber.
En fait, Bernard Werber est un caca.
Bernard Werber est tellement un caca qu'en fait il est un cacaca. Il faut ajouter un ca pour exprimer à quel point il est un caca. Et il n'est pas un caca soyeux comme on le voit parfois, non, il est un caca abrasif.
On doit laisser pousser ses ongles pendant quinze jours. Puis arracher Bernard Werber de son lit et, avec les yeux très ouvert, incliner en arrière ses lunettes. Puis tout à coup, au moment où il s'y attend le moins, enfoncer les ongles longs dans sa poitrine molle, de façon qu'il ne meure pas, car s'il mourait on n'aurait pas plus tard l'aspect de ses misères. Bernard Werber, en fait, est un pet. C'est pour ça qu'il écrit vite : un jour, la terre a pété, et ça a fait Bernard Werber.
Parfois, Bernard Werber marche dans la rue, la tête baissée comme un vaincu, un perdant. Et les enfants le reconnaissent et le montrent du doigt "ahaha regardez c'est ce con de Bernard Werber ! Ah la honte ! Eh Bernard Werber ! Tu pues !" Alors Bernard Werber ferme les yeux très fort, les larmes lui montent, il serre les poings mais il se tait. Et les gens sortent de leurs maisons pour voir Bernard Werber et se foutre de sa gueule. Bientôt, quelqu'un lui lance une pierre au visage et les autres l'imitent et les pierres pleuvent sur Bernard Werber. Alors il se met à courir et il s'en va et les gens rient et l'insultent. Voilà, c'est ça la vraie vie de Bernard Werber.
Bernard Werber est à chier. C'est une merde. Son rôle social, c'est d'être la faute de tous les problèmes. La guerre ? C'est la faute à Bernard Werber. Le chômage ? Encore la faute à Bernard Werber. Le racisme ? Bernard Werber. La maladie ? Bernard Werber, Bernard Werber et encore Bernard Werber, rah putain mais quel merdeux mais qu'il crève enfin ! La priorité de l'humanité doit être de l'écorcher, l'égorger, le dépecer et offrir son cadavre ouvert et encore chaud au soleil brûlant du désert et que celui qui aura porté le coup de grâce se charge aussi de pisser sur sa dépouille afin de la souiller, qu'il crève putain, qu'il disparaisse, et moi, la formidable Elsa, je suis celle qui vous apporte ce message d'espoir : oui, Bernard Werber peut mourir, nous pouvons le détruire et le réduire en cendres et vaporiser la moindre trace qu'il ait jamais existé. Un jour telle une sainte je serai glorifiée pour vous avoir apporté cet évangile, les vitraux reproduiront à l'infini ma figure enluminée triomphante sur la masse noire informe et juteuse de sang sale qui sera tout ce qui reste de Bernard Werber sous mes pieds après sa destruction à nos mains ! Et cette nuée démentielle et purpurine d'entités glaireuses et gluantes, créatures scrofuleuses et purulentes aux pustules verdâtres et cloporteuses dans leur déliquescence scolopendrophyle qui, jaillissant comme autant de mollusques puants, pourris, grouillants et cacateux anéantiront Bernard Werber en un éclair mordoré ! Meurs Bernard Werber, meurs, crève espèce de sale petit cul, un gros cul qui pue, et tu aimes lécher ton propre cul !
Te souviens-tu, toi qui me lis, de la couverture du premier Bernard Werber ? Où il y avait des fourmis qui sortaient d'une fourmilière (une forme de trou du cul, déjà nous aurions dû savoir qu'il était un caca) et sa photo avec son doigt en l'air comme s'il allait se le foutre au fion, pour un text plagié sur Asimov ? Tu te souviens de cette image ? Tu l'as en tête ? Tu la vois, là, maintenant dans ta tête ? Et tu vois sa gueule ? Tu vois dans ta tête la gueule de Bernard Werber ? PRROOOUUUUUTTTTT voilà, désormais pour le restant de ta vie, tu associeras Bernard Werber avec ce pet. Tu es traumatisé à vie. Plus jamais tu ne seras capable de penser à Bernard Werber sans entendre ce pet, sans revivre cet instant où moi, la formidable Elsa, je t'ai marqué à jamais du sceau de la lutte contre l'immondice monstrueux de Bernard Werber, et désormais il ne te reste plus qu'un seul choix, celui de contribuer à la mort de Bernard Werber, plus que sa mort, sa destruction totale. Tu ne seras plus jamais libre avant que Bernard Werber ait à jamais disparu et qu'enfin l'humanité puisse vivre de l'être le plus abominable et fétide et caca : Bernard Werber.
>> 81430
>>81428
Quelle est la taille monumentale de ton ego pour que tu te sentes la nécessité de faire savoir qu'une discussion ne t'intéresse pas ?
>> 81431
>>81425
Je ne connais personne d'autre en Occident qui prêche la modération.
Les penseurs modernes semblent partir de leurs vices pour arriver à leurs conclusions morales.
Un peu comme si la civilisation européenne était dans une impasse après avoir rejeté dieu.

Je veux bien croire que des religieux orientaux atteignent le même niveau de contrôle d'eux même, mais je ne connais pas trop leur philosophie.
>> 81432
>>81430
Tu parles de l'ego de tous ceux qui critiquent le cacapostage ?
>> 81433
>>81431
"Je ne connais personne d'autre en Occident qui prêche la modération.
Les penseurs modernes semblent partir de leurs vices pour arriver à leurs conclusions morales.
Un peu comme si la civilisation européenne était dans une impasse après avoir rejeté dieu."
-Edmond Wells, Encyclopédie du Savoir Relatif et Absolu.

"Je veux bien croire que des religieux orientaux atteignent le même niveau de contrôle d'eux même", dit la fourmi 103 683e, "mais QU'EST-CE QUI VOUS FAIT CROIRE QUE VOUS ETES INTELLIGENTS, VOUS, LES HUMAINS ?"
>> 81434
Fichier 163147780443.jpg - (142.87KB , 1024x576 , r_wan.jpg )
81434
>>81426
Ceci.
R.Wan sort de ce fil putain.
>> 81479
Fichier 163167075910.jpg - (243.01KB , 1017x519 , ohouienfilemoi.jpg )
81479
Bonne nouvelle pour ceux qui souhaitent s'enfiler Sonic : il existe désormais en pantoufles.
>> 81480
>>81479
Avec cette truffe arrogante dressée en l'air et son air vicieux je risque d'y penser la nuit.
Sont-elles douces à l'intérieur (c'est pour mes pieds hein) ?
>> 81482
>>81480
Elles sont encore plus douces (pour les pieds, bien sûr) si tu ajoutes de la vaseline dedans.
>> 81484
Fichier 163169385943.jpg - (7.21KB , 225x225 , do it faggot moot.jpg )
81484
>>81307
>Me provoque pas ânon sinon je dump mes 3 GB de règle34 de Sonic
Capture d'écran de ton dossier sinon fake.
>> 81599
Fichier 163222949637.jpg - (20.98KB , 214x382 , media_EtCLa9EXYAEhILl.jpg )
81599
Cette image va me hanter la nuit.
On dirait presque qu'on lui a vraiment fait de la peine. C'est à vous briser le coeur.
>> 81600
Fichier 163223757383.jpg - (40.27KB , 214x382 , gotta go high man.jpg )
81600
>>81599
Nan il est juste fracasse.
[Revenir] [Fil entier] [50 derniers messages] [100 premiers messages]


 
Raison