/a/ – Arbitraire

[Revenir] [Fil entier] [50 derniers messages] [100 premiers messages]
Posting mode: Reply
Courriel
Sujet   (reply to 75276)
Message
Fichier
Vidéo   Help
Mot de passe  (pour supprimer le message ou le fichier)
  • Types de fichiers autorisés: GIF, JPG, PNG
  • La taille des images est limitée à 8192 Ko.
  • Les images supérieures à 250x250 pixels seront réduites.
  • 220 utilisateurs uniques. Voir le catalogue

/a/ - ContraPoints
Fichier 16098603156.png - (306.69KB , 478x591 , ContraPoints.png )
75276 75276
ContraPoints est un dégénéré transgenre déviant, mais il est objectif et il a de bons arguments. Sa vidéo sur les Incels est pleine de vérités et je crois qu'elle ma sauvé la vie. Je vous enjoins à l'écouter.

https://www.youtube.com/channel/UCNvsIonJdJ5E...
>> 75279
Pas incel mais tant mieux si tu en as eu besoin.
>> 75298
Je suis le seul à avoir la flemme d'écouter quelqu'un me parler de ma sexualité pendant une demi-heure ?
>> 75487
>>75298
Rapide court-bas :
-Ce n'est pas parce que tu as vécu des rejets que tu seras toujours indésirable pour une fille.
-Ce n'est pas parce que tu ne plairas jamais à une fille que tu ne seras jamais heureux.
-Ton mal-être et ton auto-dépreciation ne sont pas si rationnels que ça : tu imagines des issues catastrophiques à partir d'échecs anecdotiques.
-Il y a un préjugé selon lequel "ce qui fait mal est vrai". C'est un biais cognitif.
-Les sites à incels comme /r9k/ ou Wizardchan te font du mal, aller sur ces sites est l'équivalent virtuel de l'auto-mutilation. Tu dois en sortir tout de suite.
>> 75498
>>75487
>>75487
Sympa, merci. Son message est cool, j'en doutais pas.
Est-ce que ça aide certains d'entre vous ?
>> 75534
>>308 est un con transphobe qui pratique le deadnaming et le misgenrisme. Nique toi, c'est pas parce que t'en fais la promotion que t'es pas un chien sans race.
>> 75536
>>75534 aime bien discréditer ses interlocuteur-ice-s en leur collant des étiquettes indéfendables, et les insulter derrière. Il a le droit puisqu'il a Raison.

L'archétype du gauchiste moralisant, peh.
>> 75538
>>75536
Il a raison, facho-kun
>> 75539
Acrimonie : le seul lieu où faire remarquer que les insultes et les étiquettes ne sont pas un mode de raisonnement ni un argumentaire te vaut une accusation de fascisme.

Remarque avec un minimum d'autodérision j'arrive à me dire que deux anar qui s'insultent mutuellement de fascistes c'est une scène de la vie quotidienne d'un squatt lambda.
>> 75540
>>75539
Corroboré, fondé, rouge-pilulé.
>> 75541
>>75539
>>75534 n'a fait que pointer quelque chose d'objectif (OP est transphobe), en quoi est-ce un défaut de raisonnement ?
>> 75542
>>75539
Et pourquoi tu dis pas qu'OP met des étiquettes*, facho-kun ?
* je cite :
>dégénéré transgenre déviant
En gros t'es plus dérangé par quelqu'un qui te traite de facho que de voir quelqu'un faire le facho, tu es donc un facho, facho-kun.
>> 75543
>>75542
Parce que l'étiquette de "gros cons discriminateurs et vociférants" est plus englobante et pointe le fond du sujet tout en n'excluant pas qu'il puisse y en avoir des "non fachos".
>> 75544
>>75542
>Et pourquoi tu dis pas qu'OP met des étiquettes*, facho-kun ?
J'évite d'enfoncer des portes ouvertes. Accessoirement, op ne s'adresse à personne qui puisse lui répondre, donc grand bien lui fasse. Je ne me sens pas chargé de la défense de ContraPoints.

Le comportement qui consiste à qualifier de fasciste tout ce qui te déplait, y compris tout ce qui ne hurle pas avec les loups, est vraiment toxique. On pourrait essayer un exercice de pensée dans lequel tous les gens qui taxent Anon de facho se font traiter en retour d'antisémites. Bonne ambiance assurée sur l'Acrim.
>> 75547
>>75544
Le comportement toxique à la base c'est encore une fois celui d'OP, et ceux qui en prennent la défense ou l'ignorent, comme s'il suffisait d'ignorer les fascistes pour que tout se passe bien.
>> 75549
>>75547
Meilleur sentiment que passer de Virgile aux textes latins du XVIIème, j'ai l'impression de monter d'un état de petit caca effronté à celui de grand maître philologue et seigneur des belles lettres, tant est grande la difficulté qui les sépare. Pour l'un je suis obligé de m'échiner mot à mot entre les dictionnaires par-dessus la gymnastique de la syntaxe, pour l'autre j'ai simplement l'impression de lire du français tant l'intelligence du texte me vient sans effort
>> 75550
>>75547
C'est pas fatigant d'être chevalier blanc à temps plein ? Je veux dire dans le monde réel tu casses les noix à toutes les personnes que tu croises, qu'il s'agisse de harcèlement policier ou de micro-agressions qui ne te concernent pas ?

Oui je suppose que tu es cis. C'est toujours les gens pas concernés qui emmerdent les autres avec des trucs qui n'intéressent que celles et ceux qui ne sont pas là pour en parler, et qui globalement ont mieux à foutre que de relever une petite phrase (même insultante). Si tu t'en veux d'être né avec des privilèges constitutifs de ton identité, c'est pas une raison pour aller faire chier les autres : ça ne te déculpabilisera pas d'être blanc, ou homme, ou bourgeois, ou cis, ou n'importe quoi d'autre.

Lis un peu, et lâche du lest : https://vacarme.org/article2766.html
>> 75551
>>75550
Je te rassure, le plus crevant là-dedans c'est de devoir lire les insanités des fafs accompagnées de leurs On peut plus rien dire.
>> 75552
"on peut plus rien dire", version hypocrite et contemporaine du "antisémite". En attendant celui qui tourne en boucle son logiciel "c'est moi qui décide qui peut dire quoi", c'est bien le chevalier blanc.

PO s'est permis de donner son avis sur ContraPoints, je m'en serais passé aussi bien que toi. On peut passer à autre chose maintenant que l'on a compris que c'était très très grave, genre les vidéos de l'intéressé par exemple ? Ou bien vous allez marronner sur le nazisme supposé d'op et de tous ceux qui voudraient qu'on parle d'autre chose jusqu'au crash d'Acrimonie ?
>> 75553
>>75551
"on ne peut plus rien dire" est une rhétorique d'extrême-droite (qui peut justement à peu près tout dire, mais aime bien provoquer de la réactance en glapissant le contraire). Qu'est-ce que tu essayes de faire ou dire en employant cette expression ici ?
>> 75554
>>75553
"on ne peut plus rien dire" est une rhétorique d'extrême-droite (qui peut justement à peu près tout dire, mais aime bien provoquer de la réactance en glapissant le contraire). Qu'est-ce que tu essayes de faire ou dire en employant cette expression ici ?
>> 75555
Y'a du niveau. Je crois que je préfère encore les punkachiens d'Aurillac ivres morts à 10h du matin niveau argumentaire.
>> 75569
>>75555
Mais ça c'était avant que les cableux ne viennent repeindre les murs avec du caca.
>> 75571
>>75550
Belle démonstration de l'inanité des discours victimaires (victimistes?) actuels. Non pas que la réalité des blessures vécues soient à nier, mais ériger les blessures en cadre de pensée ne peut mener nulle part.

Au passage je pense que ce genre des théories est soutenue par diverses organisations pro-libérales pour détourner l'attention des classes « populaires » d'autres problématiques.
>> 75583
>>75539
Rien lu de plus basé

J'adore que personne ne réponde au seul mec qui en avait quelque chose à faire >>75498
[Revenir] [Fil entier] [50 derniers messages] [100 premiers messages]


 
Raison