/a/ – Arbitraire

[Revenir]
Posting mode: Reply
Courriel
Sujet   (reply to 74621)
Message
Fichier
Vidéo   Help
Mot de passe  (pour supprimer le message ou le fichier)
  • Types de fichiers autorisés: GIF, JPG, PNG
  • La taille des images est limitée à 8192 Ko.
  • Les images supérieures à 250x250 pixels seront réduites.
  • 311 utilisateurs uniques. Voir le catalogue

/a/ - Quel est ton avis sur le porno Anon ? Quel est ton...
Fichier 160513454197.png - (23.13KB , 620x584 , pornhub-insights-france-top-searches.png )
74621 74621
Quel est ton avis sur le porno Anon ? Quel est ton rapport au porno Anon ? Consommateur, dépendant, farouche opposant...
Agrandir toutes les images
>> 74627
J'ai stoppé et je me sens beaucoup mieux, ma vie se déroule bien. J'ignore si c'est la cause ou l'effet.
>> 74628
Consommateur mais opposé au modèle économique, tristement semblable à celui de notre société capitaliste.
Ce sont majoritairement les mecs qui possèdent les boîtes de prod et qui enchaînent les jeunes vict- femmes sans aucune considération pour elles.
L'industrie américaine n'est même pas la pire pour ça, au moins là-bas certaines meufs gagnent vraiment du fric même si elles sont maltraitées. Les Français J&M se placent dans un sacré niveau de sordide en externalisant toutes leurs productions. Les meufs touchent de 200 à 400€ par scène sans aucun espoir de carrière après évidemment, avec des arnaques de la part des producteurs du style tu venais pour une scène classique et tu te retrouves à faire une DP.
J'ai même vu un porn J&M où une actrice se tordait de douleur alors que le plateau était mort de rire à côté.
Et les meufs qui veulent faire retirer le film du site doivent payer, encore du bon foutage de gueule.

Maintenant je pense que c'est malheureusement aussi représentatif des fantasmes d'une grande partie de la population (masculine).
Les mecs kiffent voir des viols réels ou simulés, c'est pas un hasard.
Ça dépasse même juste les fantasmes, c'est pas pour rien qu'on parle de culture du viol.
>> 74629
Ancienne TDS. Je pense que les gens ont le droit d'en consommer mais vraiment faute de mieux.

L'industrie du porno a eu une histoire et un impact interessant sur notre societe (en terme de comportement et de technologies) mais en terme de divertissement, je trouve ca bas de gamme et cheap. Aucun effort. Mais ca plait, j'ai essaye deux ou trois innovations dans ma courte carriere mais c'est pas ce qui interesse l'amateur moyen.

Je rejoins >>74628, les actrices comme les acteurs se font exploiter pour les 99.99% qui ne sont pas des stars. Mieux vaut etre escort, si c'est pour le fric, parce que c'est la motivation principale.
>> 74634
Profil similaire à >>74628
Je consomme peu de mainstream, et certainement pas du crado comme J&M ou woodman. J'ai vraiment du mal à croire que les gens qui trouvent ces vidéos excitantes n'aient pas de sérieux problèmes psychologiques, vue la souffrance manifeste des actrices. Je suis d'ailleurs preneur d'études sur les consommateur-ice-s de pornographie.

A côté j'aime bien la domination, quand il est évident qu'il y a consentement. Ce qui est d'ailleurs assez rare à trouver (soit c'est de la torture ou des gros débiles qui contraignent physiquement, soit c'est trop mal joué).

Globalement, je préfère l'amateur qui n'essaye pas de singer le mainstream (avec des gorges profondes et des faciales où la femme reste en poker face, avec des titres poétiques du genre "bitch loves her daddy's big dick" qui font vraiment penser à des viols conjugaux face caméra). Je suis gros consommateur de vidéos joi ou de couples amoureux (amateurs ou pro qui jouent correctement, les productions joymii par exemple).

Le porno j'en consommais plusieurs fois par semaine quand je vivais seul (à des rythmes très irréguliers, des fois trois fois par jour et plus rien pendant dix jours, et des fois tous les trois jours). Depuis que je vis avec ma chérie c'est très rare, des fois quand elle s'absente. Une fois toutes les deux semaines je dirais (là aussi, sans grande régularité). Nos rapports sexuels n'ont pas vraiment changé de fréquence depuis qu'on vit ensemble (des fois qu'on me pose la question).

Ma copine et moi n'avons jamais été obsédés par la fellation et la pénétration, il y a sans doute un lien entre ça et mon désintérêt relatif pour ce que le porno produit en masse.

Qu'est-ce que c'est TDS ? Urbandictionnary me dit que c'est un trouble mental lié à Donald Trump...
>> 74635
>>74634
> Qu'est-ce que c'est TDS ?
J'aurais dit travailleuse du sexe ?
>> 74636
>>74635
ou Trieuse De Serpent, au choix.
>> 74638
Fichier 16053770629.png - (66.08KB , 539x525 , Sans titre.png )
74638
J'aime pas regarder des gens baiser si c'est pas avec moi, j'aime pas les gens qui en payent d'autres pour les baiser. Et non, j'ai jamais coumé sur des dessins ou de la 3d.
Je suis littéralement un gros branleur, je bande pour un rien et j'ai besoin de me purger deux fois par jour.
Par contre, depuis que j'ai découvert les "camgirl/trans", j'y retourne souvent. J'aime bien l'idée, elles passent leurs musiques, discutent un peu. Les chats sont pas souvent intelligents, mais c'est bonne ambiance (je crois, j'espère). Et non (non plus), j'aime pas les réseaux sociaux payants, je suis pas un cocu.
J'ai pas trop de fantasme, je cherche pas trop de trucs spécifiques. J'aimais bien les délires un peu émo/punk, mais c'est pas commun sur ce genre de site (je vais que sur chaturbate pêh).
Suis déjà allé dans des bars à "strip-tease", complétement pété, mais j'esquivais le moment du passage à l'acte. L'alcool, la drogue et la testostérone n'effacent pas le manque de confiance dans ces attrapes-couillons. Souvenir d'une rabatteuse à qui j'ai proposé de me regarder danser, cette pute a refusé, mais j'ai fait rire mes potes beaufs, c'est le principale. J'ai rien contre ces femmes, elles sont pas flics au moins.
>> 74649
>>74638
>Je suis littéralement un gros branleur
Yep, ce sera mon épitaphe.
>> 74707
C'est une drogue qui peut (souvent) devenir une addiction.

On pourrait dire la même chose pour les services streaming illimités de musique/vidéo, mais les dommages sont moins évidents.
>> 74709
>>74707
C'est un peu l'impression que j'en avais quand je vivais seul. Tout comme c'est l'impression que me laissait mon usage d'Internet en général quand j'étais ado, avant que je ne voyages.

Une addiction qui disparait dès que je n'y ai plus accès, j'appelle pas ça une addiction. Plutôt un loisir invasif.
>> 74714
https://www.mediapart.fr/journal/france/23112...
Boum
>> 74715
>>74714
Ca m'étonne pas. Bien fait pour leur gueule, j'espère que les victimes seront identifiées et compensées. Pour Dorcel sera sans doute plus compliqué, je crois que la plupart de leurs actrices résident en Europe centrale.
>> 74716
>>74714
T'as moyen de copier l'article ? Il est réservé aux abonnés.


 
Raison