/a/ – Arbitraire

[Revenir]
Posting mode: Reply
Courriel
Sujet   (reply to 62104)
Message
Fichier
Vidéo   Help
Mot de passe  (pour supprimer le message ou le fichier)
  • Types de fichiers autorisés: GIF, JPG, PNG
  • La taille des images est limitée à 8192 Ko.
  • Les images supérieures à 250x250 pixels seront réduites.
  • 1252 utilisateurs uniques. Voir le catalogue

/a/ - Pourquoi la France est-elle obsédée par la Répu...
Fichier 154920631072.jpg - (156.26KB , 305x363 , Tolérance républicaine.jpg )
62104 62104
Pourquoi la France est-elle obsédée par la République ?
>> 62106
C'est une question compliquée. Concrètement, il n'y a pas de nation française avant le 19ème siècle. L'ancien régime est une collection de territoires, tous avec leurs autonomie relative (très faible pour la Champagne, l'Oise, la Normandie, bref, l'ancien domaine royal, ou plus élevée pour les régions plus tardivement rattachées à la couronne comme la Bretagne, ou des territoires historiquement liés à des grands féodaux, comme le sud-ouest, la Bourgogne etc.)
Ce patchwork bordélique a une diversité incroyable de structures familiales (image frelatée), de lois, de langues, d'unités de mesure, etc. C'est caractéristique de l'ancien régime et en histoire, même en L1, on te tape sur les doigts si tu parles de nation française avant le 19ème, à raison.
La construction dans l'imaginaire collectif de la nation française date de la révolution française, grande étape de standardisation et de mise à plat de nombreux particularismes, le plus souvent dans une violence extrême.
La révolution française fonde la nation de façon inextricable avec la république. Le roi est mort, qu'est-ce qui tient le pays ensemble ? Des grands textes de loi, la DDHC, la constitution, un certain imaginaire historique (construit sur le droit romain), une certaine esthétique, etc. etc.
Aujourd'hui, on est très largement dans un culte du cargo. Quand Marlène Schiappa parle d'écrire un livre pour défendre les valeurs de la république, elle est dans le brouillard et ne sait pas vraiment de quoi elle parle. La République, latin respublica, c'est en fait l'organisation sociale, la chose commune. En tant que régime, ça consiste à l'organisation à travers des institutions publiques (magistratures, sénat, consul, tribuns de la plèbe) de pouvoirs qui les uns les autres agissent pour former un genre d'équilibre et éviter l'émergence d'une puissance monopolistique (tyranique) ce qui est la hantise de toute la philosophie politique antique et même moderne dans son inspiration libérale (surtout anglaise, qui elle-même aussi depuis la glorieuse révolution, se pense comme l'héritière de la république romaine).

TL;PL : c'est lié à notre histoire particulière et à l'incroyable diversité de territoires regroupés sous une seule entité politique après l'échec de la monarchie.
>> 62107
>>62106 ici, pour une raison mystérieuse, l'image n'est pas passée, vous pouvez la trouver là : https://upload.wikimedia.org/wikipedia/common...
>> 62127
>>62106
https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k29402b...
>> 62130
>>62127
>sortir une source du 19ème (l'époque où on pensait que l'empire romain s'était effondré à cause de dégénérescence morale, où l'on pensait que l'antiquité tardive était une période indigne d'étude, etc. etc.)
>balancer un lien sans aucun commentaire
>répondre avec "la guerre de Cent ans" pour la question "Pourquoi la France est-elle obsédée par la RÉPUBLIQUE"


Les historiens contemporains prennent d'énormes pincettes pour avancer une thèse bien moins avancée que celle que tu tentes d'avancer (je suis bien forcé de présumer tes intentions, puisque je n'ai que le titre du papier, j'ai pas exactement que ça à foutre de lire un papier de 1875 sur le début du sentiment national). Tout au plus, on dira qu'il y a un embryon de prise de conscience de l'existence d'une chose telle que la nation de France. J'ai d'excellentes sources contemporaines sur le sujet, je te recommande https://www.editionsladecouverte.fr/catalogue... disponible dans toute BU qui se respecte. Aussi je souligne ta façon de faire particulièrement cuistre qui consiste à balancer un lien de façon lapidaire en attendant que l'autre fasse tout le boulot. Déplorable & lamentable.
>> 62131
>>62130
>historiens contemporains
Co-optés et médisants
>> 62132
>>62130
Il suffira bien entendu d'enlever la virgule qui s'est disgracieusement attachée à l'URL pour avoir accès à l'ouvrage en question.


 
Raison