/a/ – Arbitraire

[Revenir] [Fil entier] [50 derniers messages]
Posting mode: Reply
Courriel
Sujet   (reply to 58691)
Message
Fichier
Vidéo   Help
Mot de passe  (pour supprimer le message ou le fichier)
  • Types de fichiers autorisés: GIF, JPG, PNG
  • La taille des images est limitée à 8192 Ko.
  • Les images supérieures à 250x250 pixels seront réduites.
  • 1395 utilisateurs uniques. Voir le catalogue

/a/ - https://www.youtube.com/watch?v=AxU8GY9xRPc &g...
Fichier 153074574645.jpg - (84.58KB , 645x463 , LOL JE GEEK.jpg )
58691 58691
https://www.youtube.com/watch?v=AxU8GY9xRPc
>Ce n'est que maintenant qu'il réalise que les fandoms, fanbases, les geeks et les nerds sont de la merde
Quand est-ce que vous avez réalisé que tout ça été de la merde et qu'est-ce qui vous a fait réaliser ça?
Agrandir toutes les images
>> 58693
Jamais, j'en ai jamais rien eu à foutre.
Le seul truc qui m'ennuie c'est l'aspect mercantile, avec tous les goodies à la con et les habits. Mais j'ai jamais porté aucun jugement sur cette culture.
>> 58704
Les fandoms pourrissent tout. Comme toujours, quand les gens prennent quelque chose trop à coeur, trop au sérieux, ils pourrissent le produit de base.
Je déteste les "extended universe". Quand un film est bien, j'ai pas besoin d'en savoir plus.
Tous ces fandoms n'en ont jamais assez, ils ont cette faim insasiable de plus d'info et de plus de matériel.
Les geeks sont des merdes qui donnent plus d'importance à des objets qu'aux gens. Il suffit de lire cet infâme site qu'est devenu danstonchat.com pour voir à quel point les geeks sont des gens cruels et vaniteux.
>> 58722
Fichier 153079374485.jpg - (49.59KB , 419x400 , 2ba.jpg )
58722
Dès que j'ai vu la polémique sur le stormtrooper noir, j'ai pigé que ce n'était que le début. La suite ne fait que confirmer.
>> 58731
J'avais quatorze ans quand j'ai compris. C'était en fin de seconde ; le petit groupe de geeks qui tolérait ma présence à condition que je ferme ma gueule m'avait invité à les suivre dans une convention de jeux vidéos. Moi j'aimais bien les jeux vidéos, et c'était littéralement la première activité sociale hors des murs du lycée à laquelle j'avais l'occasion de participer. Mes parents se faisaient une joie que leur fils ait enfin trouvé des amis, ils me voyaient déjà revenir de la convention avec une copine.

J'y ai été, donc, et je me suis tout pris d'un coup : l'immaturité, le matérialisme, l'escapisme, la fragilité, le gâchis de potentiel, l'hygiène corporelle douteuse, les geekettes lubriques, putes à attention d'aussi peu de neurones que leurs homologues populaires, avec lesquelles elles n'ont de divergence que leur laideur physique, et par-dessus tout la mégalomanie de tous ces gens, persuadés que leurs centres d'intérêts sont moins creux que le foot et le catch. Les plus tièdes et les plus âgés approchaient de la trentaine, mais n'étaient pas plus glorieux.
>> 58741
Les problèmes arrivent surtout quand des individus fondent la valeur de leur ego sur le lien avec leur œuvre fétiche, ce qui justifie alors les comportements les plus toxiques afin d'éviter la blessure narcissique: rejet violent de tout ce qui est présent dans l'œuvre mais qui ne correspond pas à sa vision de celle-ci, sectarisme et dogmatisme extrêmes car cette vision est forcément parfaite, prosélytisme acharné afin que le monde entier l'admette. C'est sans doute de là que viennent les plus dangereux et les plus casse-burnes. Il y a aussi parfois des problèmes de politique interne, mais qui ne rejaillissent pas sur l'extérieur des communautés de fans.
Si ces écueils sont évités, je ne vois vraiment pas le mal à être passionné par un univers, en faisant éventuellement communauté autour de celui-ci, et à en avoir sa propre vision et la développer, fut-ce en produisant et en consommant des œuvres dérivées (même des fanfics médiocres s'il le faut). Bien sûr, il ne faut pas en tirer une fierté mal placée.
>> 58745
J'avais écrit deux pavés avant de voir la vidéo, mais comme je suis d'accord avec MJ je vous en fais grâce.

J'ajouterais juste :
Gueuler sur les fandoms ? Pourquoi pas, il y a des abrutis partout. Mais vous aurez toujours des fandoms dès qu'il y aura un univers fantastique apprécié par beaucoup de gens, car la société capitaliste aime concentrer le succès dans les mêmes mains et décliner ad nauseam les mêmes formules pour dégager le maximum de profit avec un minimum d'effort.
Pour qu'il n'y ait plus de fandom, il suffit donc que vous arrêtiez d'acheter ce que vous aimez. Facile, bon, après vous n'aurez peut-être plus de trucs que vous aimez, mais on peut pas tout avoir.

Quant aux planche-à-imageurs qui critiquent les geeks, c'est l'hôpital qui se fout de la charité.
>> 58746
J'ai jamais vraiment connu ça car je ne me suis jamais pris de passion pour quelque chose de suffisamment populaire.
Mais les réactions exagérées à Star Wars 8 (qui m'a beaucoup plu) m'en ont bien fait prendre conscience. Les gens s'accaparent l’œuvre et n'acceptent plus quoi que ce soit qui sort de ce qu'ils estiment propre à l'univers ou non.

Je peux en partie les comprendre, sur la base de ma déception vis à vis de Phantasy Star Online 2, après l'idolâtrie que j'ai voué (et voue toujours) au vieil opus DreamCast.
>> 58782
>>58745
>Quant aux planche-à-imageurs qui critiquent les geeks, c'est l'hôpital qui se fout de la charité.
Critiquer un aspect négatif et toxique d'une fanbase se traduit dans ton esprit par critiquer l'ensemble des geeks. Quand quelqu'un tient un raisonnement sans nuance dans ce genre, ce n'est même pas la peine de continuer à lui parler davantage, il ne sortira jamais rien d'intelligent de sa bouche.
>> 58783
>>58782
Belle auto-contradiction.
>> 58784
>>58783
Pas lui ou elle mais tu peux fréquenter une planche à images sans être une caricature ambulante dans la vraie vie.
[Revenir] [Fil entier] [50 derniers messages]


 
Raison