/a/ – Arbitraire

[Revenir] [Fil entier] [50 derniers messages]
Posting mode: Reply
Courriel
Sujet   (reply to 57697)
Message
Fichier
Vidéo   Help
Mot de passe  (pour supprimer le message ou le fichier)
  • Types de fichiers autorisés: GIF, JPG, PNG
  • La taille des images est limitée à 8192 Ko.
  • Les images supérieures à 250x250 pixels seront réduites.
  • 1260 utilisateurs uniques. Voir le catalogue

/a/ - >tes positions politiques en 2008 >tes p...
Fichier 152598318162.jpg - (42.03KB , 480x371 , 1521239263412.jpg )
57697 57697
>tes positions politiques en 2008
>tes positions politiques en 2018
26 messages cachés. Last 50 shown. Agrandir toutes les images
>> 57744
>>57731
A sa ses sure. Cependant ce ne sont pas des attributs phisiologiques.
De plus, tu peux aussi comparer 4 personnes : 2 sportifs homme/femme dopés et 2 sportifs h/f non dopés pour te rendre compte de l'importance de la testo.
>> 57745
>>57743
Non mais t'es mignons avec tes références que tu ne comprends même pas mais rejeter l'essentialisme ça consiste à rejeter les explications toutes faites qui lient toute différence observée entre les femmes et les hommes à une différence biologique supposée sans même avoir un début d'idée de mécanisme sous-jacent, et sans d'abord se demander si ça peut être expliqué par des phénomènes psycho-sociaux. Par exemple avant que les femmes aient accès à l'enseignement supérieur un argument récurrent pour prouver leur infériorité naturelle était de dire que les femmes ne réussissaient pas à faire quoi que ce soit de remarquable dans les domaines intellectuels. En gros t'as des gens qui voient une hiérarchie et disent immédiatement « bah c'est naturel ! Pourquoi réfléchir ? Gauchiste ! ». L'idée c'est de rejeter ce genre de connerie, pas de dire qu'il n'y a strictement aucune différence entre les hommes et les femmes à aucun niveau, ce qui est plus un épouvantail rhétorique qu'une position sérieusement défendue que qui ce soit (ie tu te fous de la gueule du monde à faire comme si quelqu'un défendait ça, va te faire foutre avec ta rhétorique pour fdesouchistes).
>> 57748
Fichier 152613379768.jpg - (82.20KB , 476x495 , environmentalism.jpg )
57748
>>57745
Tu as mis moins d'une demi-heure à répondre, ce qui veut dire que tu as passé moins de 3 minutes sur chaque article. Je te suggère donc d'y retourner, et de les LIRE, du début à la fin, avec un regard critique sur la méthodologie et la discussion. Je peux t'expliquer les détails techniques, les statistiques ou le vocabulaire scientifique si besoin. Après tout, nous sommes anonymes et il n'y a aucune honte à poser des questions si tu ne comprends pas tout. Mais je t'encourage vivement à fermer ta gueule tant que tu n'as pas passé au moins 30 minutes sur chaque article. Sérieusement, j'ai sacrifié trois quarts d'heure de mon samedi après-midi à compiler ces articles (que j'avais bien sûr déjà lus en profondeur dans le cadre de mon métier de chercheur*) rien que pour toi, rien que pour apporter des informations au débat, en prenant soin de trouver des fichiers pdf complets autant que possible. Je fais ça pour toi, Ânon, parce que tu me l'as demandé, et parce que j'ai fait l'erreur d'espérer une discussion de qualiter.
Et je n'ai pas dit que les facteurs environnementaux n'avaient aucun effet (en fait, je n'ai rien dit du tout, je n'ai fait que poster des données scientifiques telles quelles). Je sais parfaitement bien que les facteurs environnementaux on un effet. Mais la communauté scientifique sait maintenant que 1) les facteurs environnementaux ne sont pas la seule raison pour laquelle il y a des différences entre les sexes 2) les facteurs culturels et sociaux s'expliquent en partie eux-mêmes par des différences biologiques (c'est une boucle d'amplification, si tu t'intéresses à la théorie des systèmes complexes tu sais certainement qu'un feedback positif associé à une fonction de réponse non-linéaire crée typiquement une population dimorphique). Maintenant si tu acceptes qu'AU MOINS UNE PARTIE des différences entre les femmes et les hommes sont dus à des phénomènes physiques ancrés dans notre corps, tu dois aussi accepter — pour prendre un exemple au hasard — que les salaires moyens des femmes et des hommes ne seront jamais exactement égaux, même si l'on élimine toute forme de discrimination directe ou systématique. Ce qui, bien sûr, ne veut pas dire qu'ils ne peuvent pas se rapprocher l'un de l'autre, et que l'on ne peut pas créer une société meilleure en luttant contre les discriminations arbitraires.

*Ce n'est plus un argument d'autorité quand c'est pour réfuter tes propres arguments d'autorité, qui je le rappelle ne sont basés que sur de la spéculation de ta part. Pas de bol, j'ai fait une thèse de génomique. Rien de personnel, fiston.
>> 57750
>>57743
Tiens j'en prends un au hasard, « A Key Characteristic of Sex Differences in the Developing Brain: Greater Variability in Brain Structure of Boys than Girls ». Déjà c'est une étude transversale uniquement sur la variabilité du volume cérébral par structure entre 3 et 21 ans, pas sur la « structure cérébrale », donc déjà ton résumé d'une phrase déforme sévèrement la nature de l'étude. Et en plus, le lien avec la génétique, à part les pathologies dues à des mutations délétères bien connues, n'est pas du tout établi par cette étude : « Third, we did not directly address the influence of genetic factors in sex variability differences. Future studies including twin models could address the hypothesized genetic mechanisms involved. » Et encore, quand on calcule l'héritabilité, même à l'aide d'études sur les jumeaux homozygotes, le résultat est toujours relatif à un environnement donné...

Bref BDK 2 bungalo électrique, je vais pas continuer à lire des articles que t'as pris en regardant à l'arrache des résumés pour voir si tu pouvais en déformer la portée des conclusions, je connais la chanson, j'ai déjà donné.
>> 57752
>>57748
Ou tiens l'article de psychologie « Sex Differences in Variability in Vocational Interests: Evidence from Two Large Samples », tu m'expliques en quoi ton supposé doctorat en génomique te permet d'en comprendre correctement la portée ? Hein BDKounet ?
>> 57753
>2008
Extrême-gauchiste

>2018
Anarchiste
>> 57756
>>57753
a.k.a Extrême-gauchiste.
>> 57757
2008: j'avais à peine 10 ans hé.
2018: en France aujourd'hui on me traiterait de facho. Par la force des choses, je n'habite plus en France.
>> 57758
>>57756
Tu dois être le même genre de gus qui hurle à la mort quand on confond souverainiste, patriote et/ou identitaire mais quand il s'agit de parler des nuances du spectre politique à la gauche de la gauche, qu'importe c'est tous des "gaucho" de toute façon.
Putain de facho va.
>> 57759
>>57758
Écoute, j'aurais plus de facilité à différencier les Anarchistes des Communistes si les deux ne désiraient pas utiliser la violence pour collectiviser les biens et les richesses.
>> 57761
Fichier 152614139163.png - (154.80KB , 300x300 , cacatemplate.png )
57761
Vous me donnez tous envie de me suicider
>> 57762
>>57759
Je ne savais pas que le PCF et tous les mouvements trotskistes de France étaient violents.
Tu nous fait du BFMTV là, tu vois une faucille et un marteau sur une banderole des black bloc, tu mets toute la gauche de la gauche dans le coup.

2008 > Trotskiste

2018 > Autonome
>> 57766
>>57762
Le PCF sont des sociaux-traîtres qui n'ont plus de communiste que le nom et les mouvements trotskistes en France sont bel et bien favorables à l'utilisation de la violence dans une perspective révolutionnaire.
>> 57767
>>57766
Ah bon ? La LO et le NPA sont bien trotskistes mais ne font preuves d'aucune violence sinon symbolique. Tout au plus certains légitiment la violence des autonomes et autres libertaires radicaux mais beaucoup répugnent celle-ci préférant la convergence avec les luttes syndicales ou encore l'entrisme dans des formations moins à gauche comme ce fut le cas pour certains membres du PS. On a vu le résultat.
>> 57768
Fichier 152616701451.jpg - (101.61KB , 600x602 , 1520876747940.jpg )
57768
Un duo d'abruti chante une ode aux clandestins qui viennent pondre en Europe pour y obtenir un titre de résidence sur notre sol. Pendant ce temps 8 personnes se font trucider à la machette en face de chez Drouant, maison où est décernée chaque année le prix Goncourt.
>Je bossais là.
>Je regardais Cabu sur Récré A2 (lulz), J'écoutais Mano Solo.
>Je lisais Charlie Hebdo
>Je mangeais au Petit Cambodge.
>J'allais au Bataclan. Un collègue de bureau que j'appréciais y sera décapité.
>Le frêre de ma première petite amie a été blessé en 95 dans l'attentat de Port Royal
>3 connasses se pointent chez moi, en voile, et je me fais condamner par un juge rouge qui a déja relaxé et adoucis les peines de quelques trafficants de drogue, oui tous boo-gnoules, jugés pour homicide.
Tout va bien Anon, continue à scier la branche.
>> 57769
>>57768
Merci Alex Jones.

Globalistes !
>> 57770
>>57759
Bravo d’avoir répondu calmement à >>57758 qui t’avais grossièrement provoqué. Respect.
>> 57772
Fichier 152620080411.jpg - (44.65KB , 460x480 , 31d.jpg )
57772
>>57768
>Je bossais là.
>Je regardais Cabu sur Récré A2 (lulz), J'écoutais Mano Solo.
>Je lisais Charlie Hebdo
>Je mangeais au Petit Cambodge.
>J'allais au Bataclan. Un collègue de bureau que j'appréciais y sera décapité.
>Le frêre de ma première petite amie a été blessé en 95 dans l'attentat de Port Royal
>3 connasses se pointent chez moi, en voile, et je me fais condamner par un juge rouge qui a déja relaxé et adoucis les peines de quelques trafficants de drogue, oui tous boo-gnoules, jugés pour homicide.
>> 57773
Fichier 152620597653.jpg - (44.09KB , 500x447 , today was a good day because you did your best.jpg )
57773
>>57752
>>57750
Je ne sais pas si je dois prendre la peine de répondre calmement.

> « A Key Characteristic of Sex Differences in the Developing Brain: Greater Variability in Brain Structure of Boys than Girls » [...] est une étude transversale uniquement sur la variabilité du volume cérébral par structure entre 3 et 21 ans, pas sur la « structure cérébrale », donc déjà ton résumé d'une phrase déforme sévèrement la nature de l'étude.
L'article A Key Characteristic of Sex Differences in the Developing Brain: Greater Variability in BRAIN STRUCTURE of Boys than Girls parle bel et bien de différences de structure cérébrale. Ce terme est utilisé au sens de « morphologie cérébrale », ou « forme du cerveau » si tu préfères. Cela inclut les variations du volume relatif occupé par les différentes sous-structures. La (principale) conclusion de cette étude est que les hommes ont une plus grande variabilité inter-individu de cette morphologie. Peut-être que ta définition perso de « structure cérébrale » est différente, mais celle-ci est la plus répandue dans ce contexte. D'ailleurs, si tu observes attentivement l'article, tu verras que les auteurs eux-mêmes utilisent le même terme que moi pour décrire leurs résultats. « Brain structure ». C'est dans le titre, impossible de le louper. Tu viens de suggérer que les auteurs « déforment sévèrement » leur propre article, cela devrait te mettre la puce à l'oreille sur la gymnastique mentale tordue que tu mets en place pour éviter d'avoir à mettre à jour tes croyances. Par ailleurs, si par « structure cérébrale » tu pensais à la façon dont ces sous-structures sont connectées entre elles, tu devrais jeter un œil à l'article de Ritchie.
Pour ce qui est de la génétique, effectivement ce n'est pas un article de génétique. Ils précisent simplement que leurs conclusions pourraient être enrichies en prenant en compte des facteurs génétiques, mais ce n'est pas l'objet de l'article. C'est un peu l'étape suivante des recherches. Les différences morphologiques observées ici sont dues à des motifs d'expression des gènes différents, induits plus ou moins directement par la présence ou l'absence d'un chromosome Y, il ne s'agit donc pas de génétique comparative. Au contraire, le point clé est que, même si un homme et une femme avaient exactement le même génome à l'exception du chromosome Y, on trouverait quand même des différences morphologiques entre leurs deux cerveaux.

>jumeaux homozygotes
« monozygotes ».

>Ou tiens l'article de psychologie « Sex Differences in Variability in Vocational Interests: Evidence from Two Large Samples », tu m'expliques en quoi ton supposé doctorat en génomique te permet d'en comprendre correctement la portée ? Hein BDKounet ?
Vraiment ? Ce doit être l'ad hominem le plus foireux de l'histoire de cette planche. Je ne sais pas (plus?) qui est BDK, et oui, il est tout à fait possible que je n'ai pas bien compris cet article là, même si je comprends les statistiques. À vrai dire, il est aussi tout à fait possible que je n'ai pas parfaitement compris les études de neuroscience non plus. Le seul article de ma liste qui relève vraiment de ma spécialité est celui de Hill, et là encore, ce n'est pas un diplôme qui garanti que j'aurai forcément toujours raison sur ce sujet. C'est pourquoi il vaut mieux argumenter à partir du contenu scientifique des articles, plutôt que sur l'éducation présumée et invérifiable des contributeurs anonymes d'une planche à pain péruvienne. Des commentaires sur le fond?
>> 57775
>>57748
> Maintenant si tu acceptes qu'AU MOINS UNE PARTIE des différences entre les femmes et les hommes sont dus à des phénomènes physiques ancrés dans notre corps, tu dois aussi accepter — pour prendre un exemple au hasard — que les salaires moyens des femmes et des hommes ne seront jamais exactement égaux, même si l'on élimine toute forme de discrimination directe ou systématique.

J'ai pas suivi la discussion, mais cette remarque me fait tiquer, parce que le raisonnement ne tiens pas une seconde, sauf si tu considères que parmi les caractéristiques pour lesquelles il y a des différences entre hommes et femmes, les femmes sont moins « performantes » quelle que soit la façon de mesurer la caractéristique.

Bon peut-être que quand tu parles de différence de salaire tu dis que ça peut être dans un sens ou dans l'autre, mais dans ce cas il existe un point d'équilibre quelque part (en supposant qu'il y a une certaine forme de continuité).
>> 57776
>>57775
Pas forcément « moins performantes ». La seule prédiction que l'on peut faire à partir de l'existence de différences physique et que le salaire moyen n'a pas de raison de converger vers la même valeur. Il est possible comme tu dis que les femmes soient plus performantes en général et finissent par avoir un salaire systématiquement plus élevé que les hommes, par exemple, ou qu'elles soient tout aussi performantes mais choisissent des métiers avec plus de flexibilité horaire, moins de risque d'accidents de travail, ou simplement des salaires moins élevés pour une quelconque raison psychologique ou physique. Bref, le point d'équilibre n'a pas de raison de se trouver à 50/50 comme le postulent à peu près toutes les politiques publiques actuelles.
>> 57777
>2008
Même à 13 ans je savais que Sarko était une merde.

>2018
Anarcho-réformiste.
>> 57778
>>57776
> La seule prédiction que l'on peut faire à partir de l'existence de différences physique et que le salaire moyen n'a pas de raison de converger vers la même valeur.

Ah oui la pas de souci, ça ne choque plus mon cerveau de mathématicien.
>> 57781
>2008
Sarkozy n'a que de la gueule, il va pourrir ce pays et rien que ça ça me donne envie d'être de gauche pour faire chier cette vague de merde.

>2018
je vous avais bien dit que sarko n'allait rien passer au karsher mais juste foutre la merde un peu plus dans les banlieues, qu'il n'allait pas vous faire gagner plus mais juste donner le gâteau à son pote Bolloré, et que maintenant y a plus de culture dans ton pays. Hollande a rien foutu, la gauche a trahie, plus préoccupée à devenir des SJW à l'amerloque qu'à porter Jaurès. Je n'ai rien contre Macron, parce que je n'ai pas ce vice français de tout attendre du président, il me fait pas chier, il secoue bien les choses à l'étranger, il modernise et optimise, et je me contrefous de ce code du travail de merde qui n'a jamais empêché les patrons de m'entuber profond depuis dix ans.
>> 57784
>>57781
Sombre égoïste. Tu dois être bien malheureux.
>> 57884
Fichier 15263429833.png - (2.54MB , 1440x1425 , werber.png )
57884
>>57745
Tout ce qui existe est naturel, dont les hiérarchies.
Les humains sont des animaux, la façon dont s'organisent les sociétés humaines est issue de l'évolution qui s'applique à tous les animaux.

La croissance disproportionnée d'une reine abeille est due à une nutrition particulière de larves en particulier. Sans cette nutrition, les larves deviendraient des drones comme les autres. Cette hiérarchie construite par la nutrition(1) et la sélection sociale(2) est-elle artificielle ?
Quelle différence avec une société humaine où les petites filles seraient moins nourries que les petits garçons ?

(1) https://www.wired.com/2015/09/royal-jelly-isn...
(2) https://phys.org/news/2016-01-conflict-honey-...
>> 57885
>>57884
>Tout ce qui existe est naturel, dont les hiérarchies.
Bravo, tu as retrouvé l'argument de JS Mill. Si on prend naturel dans le sens de « conforme aux lois de la physique », alors tout ce qui arrive est naturel. Dans ce cas l'appel à la nature n'a plus aucune valeur prescriptive, et il strictement impossible, par définition, que quoi ce soit puisse être contre nature. Donc le féminisme est tout aussi naturel que le patriarcat, l'intersexualité est naturelle, etc. L'appel à la nature pour justifier un ordre social spécifique est donc soit une astuce rhétorique pour faire passer du prescriptif pour du descriptif, soit faux car on ne peut jamais avec 100% de certitude tirer d'un nombre finis de cas une loi valant pour une infinité de cas, surtout en ce qui concerne les être humains où l'état de l'art consiste simplement à trouver des facteurs influençant les comportements humains dans certaines circonstances. Il est absurde de prétendre que quelqu'un irait contre les lois de la physique et que c'est mal, non ? Donc l'argument du « c'est pas naturel » et « c'est naturel donc c'est bien » n'ont aucun sens.
>> 57886
Fichier 152634854619.jpg - (475.68KB , 1572x1012 , les cosmopolites.jpg )
57886
>>57885
Ah, c'est là que tu fais fausse route.
Comme l'illustre l'image, le féminisme conduit à la ruine et l'extinction de la société.
Comme la variole pour les Indiens d'Amérique, le féminisme est une arme biologique contre les Européens.

L'idée qu'il y a un complot patriarcal contre le sexe féminin est bien plus absurde que l'idée que les juifs agissent en ce moment même contre la survie de la culture et du peuple Européen. En effet, il n'est pas possible pour les hommes ou les femmes Européens de survivre sans le sexe opposé. La résolution de ce soit-disant conflit n'a donc pas de solution autre que l'extinction des Européens.

Il est fort possible aux Européens de survivre sans les juifs, comme des siècles de royauté l'ont prouvé. L'inverse est plus douteux, cependant.

Y a-t-il un complot juif global ? Dans les élites juives, certainement. Chez le juif moyen ? Non. Il n'y pas non plus de complot de la malaria contre le congoïde, et pourtant il en est bel et bien parasité.
La réalité de la surreprésentation juive dans les media, à la tête des banques, dans les mouvements sociaux anti-culture et peuple Européens (contraception, communisme, cosmopolitisme, perversités diverses et variées...) est indéniable.

Il faut être bien naïf pour tomber encore pour les mensonges juifs, en 2018.
>> 57887
Fichier 152634950955.jpg - (105.83KB , 1280x720 , maxresdefault.jpg )
57887
>>57886
Globalistes !

Enfin, ça m'a bien fait marrer que t'aies retrouvé un argument qui réfute l'appel à la nature en essayant de faire l'inverse.
>> 57888
Fichier 152635044998.jpg - (29.07KB , 480x320 , idiot utile.jpg )
57888
>>57887
Il n'y a pas de réfutation de l'appel à la nature.
Les Européens qui tombent pour les mensonges juifs n'auront pas de descendance européenne.
Un groupe d'anarchistes féministes élevés au soja ne fera pas le poids face à une phalange fasciste prête à tuer -qu'il s'agisse de ces nazis qui hantent les cauchemars paranoïaques de nos dirigeants bien-aimés, ou plus prosaïquement de la racaille islamique habituelle-.

Il n'y a pas de changement de camp qui tienne. Les vilains fachos sont les premiers à mettre leurs familles à l'abri.
Les hippies gauchistes seront en première ligne des réparations, colliers de pneus et autres joyeusetés, comme l'ont appris les derniers communistes de Seine-Saint-Denis.
>> 57889
>>57767
Leur projet reste le communisme qui ne peut selon eux pas s'accéder de manière non-violente. Du temps de Marx non plus y avait pas d'action violente, mais il l'avait théorisée comme étant un moindre mal nécessaire pour atteindre le communisme.
Y a pas de perspective révolutionnaire actuellement et c'est pour ça qu'ils utilisent pas la violence : ça serait vain.
Je tiens à préciser que je suis pas trotskiste mais conseilliste.
>> 57890
Fichier 152635542210.jpg - (528.36KB , 979x832 , 261.jpg )
57890
>>57888
J'ai du mal à comprendre comment fonctionnent tes contorsions mentales. Si les hiérarchies sont naturelles et que le juif a réussi à travers les ages et malgré les efforts d'un reich entier à s’immiscer dans les plus hautes sphères et à en prendre le contrôle, cela ne veut-il pas dire que le juif est naturellement supérieur au blanc ?
>> 57891
>>57890
Le ver solitaire et le moustique porteur de la malaria sont plus anciens que les humains modernes, lui sont-ils supérieurs ?
Le cycle parasitaire du juif arrive dans sa phase de fuite. Le problème c'est que certains juifs ont poussé le bouchon un peu loin. Avec la technologie de reconnaissance faciale que Zucc a testé pour la NSA, il n'y pas un coin sur Terre où le juif pourra se dissimuler au 21 ou 22ème siècle, par exemple.
https://youtube.com/watch?v=sn5yCio9SMQ#

La Russie est vacciné du juif, la Chine ne lui a pas donné prise, l'Afrique préfère verser le sang que l'offrir au juif...
>> 57892
>>57891
Bah tu pars de la force et de l'intelligence pour qualifier une « race » comme supérieure à une autre, et ensuite quand une race non-blanche démontre ces traits, soudainement c'est un parasite ou des sous-humains violents ? Faudrait savoir. Moi je dis heil les juifs et heil les noirs.
>> 57900
C'est l'histoire d'un juif qui vit en Allemagne au début du IIIe Reich, et il rencontre un autre juif qui est en train de lire le journal controlé par les nazis.
Alors il lui dis "mais t'es fou ? Pourquoi tu lis ça ?"
Et l'autre répond "mais attends c'est génial ce journal ! Avant j'étais juste un mec normal, maintenant grâce à ce journal j'ai l'impression de contrôler la finance, les médias, la culture, l'Amérique..."
>> 57902
Fichier 152637488218.png - (27.13KB , 500x470 , 28820bushes.png )
57902
Mais qu'est-il arrivé à ce fil ?!
>> 57904
>>57892
Pas dans ce fil, non.

La question est la suivante: pourquoi défendre les juifs ?
Si tu es de droite, comment défendre ceux qui s'attaquent continuellement aux traditions, à la culture européenne, et qui organisent sa disparition ?
Si tu es de gauche, pourquoi se battre pour ceux qui, assis en haut de la pyramide, sont responsables en grande partie des inégalités économiques que tu déplores ?

>>57900

Haha c'est drôle ça une blague sur l'holocauste! Combien de blagues connais-tu sur le génocide Haïtien ou vendéen ? Étrange que ta culture soit-disant française soit si polarisée vers un épisode relativement banal de l'histoire, n'est-ce pas ?
>> 57905
>>57904
>La question est la suivante: pourquoi défendre les juifs ?
Trop gros, essaye plus fort.
>Étrange que ta culture soit-disant française soit si polarisée vers un épisode relativement banal de l'histoire, n'est-ce pas ?
"Je résume ta connaissance de la culture à une blague XDDDD"
Prend exemple sur Facho-kun, lui, il essaye vraiment.
>> 57907
>>57905
Non mais laisse... c’est sûrement un exilé du câble.
Quand il verra que ses tentatives de troll n’ont pas d’echo, il finira par partir.
>> 57911
Fichier 152640323688.gif - (964.02KB , 500x235 , bored_anime_girl.gif )
57911
>>57902
>Fil sur la politique
>S'attendre à quoi que ce soit d'autre
>> 57912
>>57911
Ça reste de la politique, à peu près. On ne va quand même pas parler de l'inauguration des statues sur les ronds points.
>> 57913
>>57748
Ce que tu dis me rappelle ce que j'avais lu il y a quelques temps, écrit par je ne sais plus qui, qui disait que le génie était (majoritairement) masculin parce que les hommes se retrouvent en plus grand nombre dans les extrêmes que les femmes. Ce qui fait qu'il y a plus de génies hommes que femmes, mais aussi plus d'« attardés » hommes, les femmes étant en moyenne plus proches de... la moyenne.
C'est ce que tu dis là, ou j'ai rien compris ?
>> 57915
>>57885
>L'appel à la nature pour justifier un ordre social spécifique est donc soit une astuce rhétorique pour faire passer du prescriptif pour du descriptif, soit faux car on ne peut jamais avec 100% de certitude tirer d'un nombre finis de cas une loi valant pour une infinité de cas, surtout en ce qui concerne les être humains où l'état de l'art consiste simplement à trouver des facteurs influençant les comportements humains dans certaines circonstances.

Super phrase. Ça fait plaisir de lire des trucs sensés parmi les torrents d'immondices qui circulent sur le net (qui sont hélas transmis ici par le biais des "je-suis-pas-BDK-kun-même-si-j'ai-les-mêmes-arguements-et-la-même-rhétorique". Je simplifierais bien un peu la phrase pour pouvoir la ressortir dans mon entourage mais je suis trop fatigué ce soir pour faire autre chose que t'adresser des chocobisous.
>> 57919
>>57915
C'est toi l'immondice.
>> 57920
Fichier 152642641499.png - (575.62KB , 690x522 , beating cure.png )
57920
>>57915
>on ne peut jamais avec 100% de certitude tirer d'un nombre finis de cas une loi valant pour une infinité de cas

Pourquoi y a-t-il toujours un génie du scepticisme dans n'importe quel fil acrimonie ?

Oulala attention on ne peut pas avoir 100% de certitude de quoi que ce soit, alors bon, moi je dis, pourquoi ne pas violer des gamins pour guérir le SIDA. On sait jamais après tout ça peut marcher.
>> 57922
>>57920
Si dans l'absolu ça pourrait avoir une chance non-nulle de marcher, appliquer les principes sceptiques t'amène à conclure que ce ne peut pas être certain, et donc qu'il faut utiliser autre chose que des affirmations péremptoires sur le réel. Les multiples réponses au défi sceptique tendent à penser plutôt en terme de probabilité ou de théories et modèles considérés comme étant ce qu'on a de mieux au moment t mais qui doivent être mis à jour à t + 1 s'il y a de nouvelles données. Donc non, le scepticisme n'amène pas à attribuer une valeur de vérité identique à tout, ce serait plutôt le relativisme épistémologique qui fait ça.
>> 57924
>bandant de voir "pas-BDK"-kun se faire détruire sur mon acrim'
>> 57926
>>57922
>Les multiples réponses au défi sceptique tendent à penser plutôt en terme de probabilité ou de théories et modèles considérés comme étant ce qu'on a de mieux au moment t mais qui doivent être mis à jour à t + 1 s'il y a de nouvelles données.
Mes pensées exactement.
Ce qui nous renvoie à >>57727:
>Si vos convictions sur le racisme, le genre et les classes sociales n'ont pas évolué depuis 2008, c'est qu'il est temps de vous mettre à jour sur les progrès de la biologie.
>> 57928
Fichier 152647155916.jpg - (14.75KB , 460x520 , 876756785657.jpg )
57928
On a un fil sur de belles images en wallpaper, un fil sur des gifs à la con histoire de rigoler, un fil litéralement centré sur vos fous rires, un fil où on délire sur une histoire dans un train, et vous perdez encore votre temps à ressasser toujours les mêmes branlettes sur les races et les genres et l'avenir du monde ?
>> 57963
Fichier 15265947821.jpg - (665.77KB , 2640x1755 , séparation.jpg )
57963
>>57913
C'est ce que l'on appelle l'hypothèse de la variabilité, oui. Garde à l'esprit qu'il ne s'agit d'une hypothèse, pas une théorie confirmée par l'expérience. Il faudrait pour cela que l'on puisse faire des prédictions à partir de cette hypothèse et les comparer à la réalité, ce qui n'est pas vraiment évident (du moins chez l'humain). Pour l'instant, on sait que, de façon générale, les mâles ont tendance à être plus variables que les femelles. Pour faire simple, considère un trait monogénique lié au chromosome X: le phénotype d'un mâle pour ce trait sera influencé par un seul chromosome X, alors que celui d'une femelle sera la « moyenne » de ses deux copies, d'où un écart-type plus faible (en théorie, d'un facteur racine de deux, mais bon, c'est de la biologie). Ce n'est pas la seule explication, il est aussi possible qu'une différence de variance soit activement sélectionnée (voir le papier de Hill que j'ai posté un peu plus haut). On sait aussi que ce phénomène s'applique aussi à certains traits du cerveau humain (morphologie, connexions entre les différents lobes etc.), cependant on ne connaît pas assez bien le fonctionnement du cerveau pour pouvoir affirmer qu'une plus grande variance morphologique conduira à une plus grande variance en terme de QI: on ne peut pas écarter avec certitude qu'un phénomène encore inconnu viendrait compenser les différences physiques et qu'un autre phénomène indépendant, lui aussi inconnu, soit à l'origine de la différence de variance du QI. Tu noteras aussi que la plus grande variance du QI des hommes n'est pas une loi universelle, par exemple on ne la retrouve pas chez certaines populations d'immigrés (https://link.springer.com/article/10.1007/BF01420741). Bref, c'est une hypothèse solide (surtout si l'on se réfère au principe de parcimonie) et pour l'instant jamais ébranlée par l'expérience, mais ça n'en est pas moins une hypothèse.
La bonne nouvelle, c'est que les neurosciences et la génomique fonctionnelle progressent à une telle vitesse qu'on aura sûrement une idée beaucoup plus claire de la question d'ici quelques années.
[Revenir] [Fil entier] [50 derniers messages]


 
Raison